Le développement durable, la priorité d'Eau de Valence

Avec 100% d’analyses conformes aux normes en vigueur depuis sa création il y a 5 ans, Eau de Valence assure pleinement sa mission de préservation de la qualité de l’eau potable sur le territoire. Une performance remarquable qui s’inscrit dans la politique ambitieuse conduite par la régie municipale en matière de développement durable et axée autour de trois thématiques prioritaire :  la biodiversité, les énergies renouvelables et la préservation des écosystèmes.

 Objectif n°1 : protéger la biodiversité du territoire

Eau de Valence se montre particulièrement active en matière de préservation de la biodiversité grâce à des actions simples et concrètes telles que :

  • Une gestion différenciée de ses zones de captages avec une absence de pesticide et une gestion aussi douce que possible des moyens d’entretien.
  • Un choix propice de prairies pour favoriser le développement d’une faune et flore diversifiée.
  • L’implantation de 16 ruches sur les différents sites de la régie.
  • L’installation de nichoirs favorables aux espèces menacées sur les sites de Mauboule, Les Hauts de Valence et Lautagne.
  • Un partenariat avec la Ligue de protection des oiseaux pour protéger les faucons pèlerins sur le site des futurs châteaux d’eau qui verront le jour en 2020 au plateau de Lautagne.

 Objectif n°2 : utiliser et produire des énergies renouvelables

  • Chez Eau de Valence, 100% de l’énergie utilisée par Eau de Valence provient d’énergie renouvelable grâce au groupement de commande du Syndicat Départemental d’Énergies de la Drome pour l’achat d’énergie.
  • Produire de l’énergie renouvelable.  D’ici à 2021, Eau de Valence se fixe pour but de produire 10% de l’énergie qu’elle consomme à partir de sources renouvelables grâce notamment à la production d’hydroélectricité  dans les galeries drainantes de Chabeuil et la pose de panneaux photovoltaïques sur ses installations. Les futurs châteaux d’eau du plateau de Lautagne répondront à cet objectif. Des éoliennes à axes verticales seront intégrées à l’ouvrage, couvrant ainsi les besoins de l’ouvrage dont l’éclairage.

 Objectif n°3 : préserver l’écosystème des zones de captages

  • Eau de Valence considère les zones de captages comme de véritables refuges pour la faune et la flore, d’autant plus en zones urbaines ou agricoles que la nature s’y fait plus rare. C’est pourquoi elle a choisi de préserver l’écosystème des prairies et bois de ces zones, de sorte à créer les conditions propices au maintien, à l’augmentation et à la diversification des populations animales et végétales.