4 juillet 2016

Stationnement : 30 minutes gratuites

Afin de faciliter le stationnement dans l’hyper-centre et de dynamiser le commerce, la Ville a choisi d’offrir 30 minutes de gratuité, une fois par jour, sur la zone violette qui intègre les boulevards, les rues Semard et Pasteur, la place Briand. Cette mesure concerne 243 places situées sur la voirie. Par ailleurs, les automobilistes pourront désormais stationner deux heures sur ce secteur, au lieu d’une heure précédemment. De nouveaux horodateurs ont été installés ; ils permettent, parallèlement au paiement par pièces, de régler par carte bleue (avec ou sans contact). Depuis le 27 juillet, on peut aussi payer à distance via une application dédiée (Whoosh) applicable sur l’ensemble des places de stationnement gérées par la Ville. De nouveaux tarifs sont appliqués aux zones rouge et orange.

Objectifs : faciliter les petites courses et assurer de la rotation sur ces places pour plus de fréquentation du centre-ville.

Des aides pour les propriétaires

Le Programme d’intérêt général (PIG) de l’habitat de l’Agglo a pour enjeu la lutte contre l’habitat indigne et la précarité énergétique. Il permet aux propriétaires de bénéficier de conseils gratuits* et d’aides pour aménager et/ou rénover leur logement. Sont concernés : les propriétaires bailleurs qui conventionnent leur logement avec l'Anah (Agence nationale de l’habitat) pour la mise aux normes de logements vacants en mauvais état et la rénovation thermique.

La Ville investit 189 000 € sur trois ans dans ce dispositif avec pour objectifs de remettre sur le marché une quinzaine de logements inoccupés depuis plus de deux ans et d’aider financièrement une quarantaine de logements en copropriété par an.

*Infos : Soliha Drôme (nouveau nom du Cald), 0 800 300 915. Permanence sans rendez-vous le mercredi de 13 h 30 à 15 h, 44 rue Faventines.

Ancien site SCAPA : bilan de la concertation

Une concertation préalable a permis aux riverains de l’ancien site Scapa de s’exprimer sur le projet d’aménagement (lire p. 22). Les principales questions ont concerné la dépollution, qui sera prise en charge par Scapa sous le contrôle de la Dreal (direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) ; la hauteur des constructions qui sera limitée à 3 ou 4 étages (en plus du rez-de- chaussée) rue Chateaubriand, 1 ou 2 étages rue Branly ... mais aussi le stationnement, le devenir de la rue Branly, les conditions de circulation ou les espaces verts.
Le conseil municipal a approuvé le bilan de cette concertation qui a été transmise au promoteur du projet, Drôme aménagement habitat.

De nouveaux jeux à Chaffit

La Ville projette de rénover l’espace de détente et de jeux pour enfants de Chaffit : création d’un terrain de pétanque, réfection du terrain de football, installation de tables de pique-nique et de nouveaux jeux, pose d’une clôture...

Un investissement de 22 000 € pour lequel une subvention a été demandée au Conseil régional.

Service civique

Le conseil municipal a approuvé l’inscription de la Ville dans le dispositif Service civique volontaire. L’opportunité, pour des jeunes, d’acquérir une expérience professionnelle en s’engageant dans des missions d’intérêt général axées sur l’éducation (lutte contre l’exclusion scolaire...), la solidarité (accompagnement de personnes âgées), l’environnement.

Sources du Charran

La Ville va aménager, en collaboration avec le collectif d’habitants des sources du Charran, un espace public de 1700 m2 sur le terrain des « sources du Charran ».
Il regroupera une zone humide et des jardins partagés et accueillera des animations pédagogiques autour de la faune et de la flore.

Des subventions ont été sollicitées, notamment auprès de la Région.

Valence en fête

Une quarantaine de bars, cafés et restaurants se sont regroupés au sein de l’association « Valence en fête » dont l’objectif est de dynamiser le commerce de centre-ville en organisant des animations festives. La Ville lui apporte son soutien en lui accordant une aide financière et en signant avec elle une convention d’objectifs et de moyens. L’association a participé à l’élaboration de la Charte de la vie nocturne qui sera signée prochainement.