6 février 2017

Nouvelle mission pour le conseil des sages

Créé en 2014 par la municipalité, composé de personnalités valentinoises, le Conseil des sages a remis à l’automne 2016 son premier rapport qui portait sur l’identité de Valence. Élargi en décembre à deux commerçants, il vient de se voir confier une deuxième mission portant sur le commerce de centre-ville.

Hausse du commerce en ligne, développement des zones commerciales installées en périphérie…la société évolue et les comportements changent. « A l’heure où les consommateurs expriment un réel désir de retour à l’authentique et à la qualité, où le vieillissement de la population induit un déplacement vers les centres-villes et alors que l’on sait que la vitalité du cœur d’une ville n’est pas seulement une exigence économique, mais aussi un besoin social, une étude s’impose. »

L’avis du Conseil des sages constituera un « outil d’aide à la décision » pour la municipalité.

Géothermie : création d'un comité de suivi

La Ville a choisi de recourir à la géothermie, chaleur issue du sous-sol, pour produire de l’électricité et alimenter son réseau de chaleur (4 000 logements et de nombreux équipements publics). Elle a confié ce projet à la société Fonroche, qui le concrétisera sur une parcelle de 26 000m², à l’angle de la rue d’Astier et du chemin de la Forêt.

Afin de renforcer « la fiabilité et la qualité de l’information délivrée au public, notamment sur le respect des engagements quant aux impacts du projet sur l’environnement », un comité de suivi a été créé. Il sera composé de scientifiques,  d’associations de protection de l’environnement et des consommateurs, de représentants des chambres consulaires, d’élus de la Ville et de l’Agglo…

 

Le Groupe Cheval, nouveau mécène

La Ville met en œuvre une politique de mécénat « visant à associer les acteurs économiques au développement et à la mise en valeur du patrimoine et de la vie culturelle. » Plusieurs sociétés ont d’ores et déjà adhéré à cette démarche, dont Drôme Ardèche enrobés (groupe Cheval). L’entreprise souhaite apporter son soutien à la saison culturelle du Théâtre de la Ville et à (re)créations, manifestation à destination du jeune public et des familles (lire p. 18). Elle a signé avec la Ville une convention triennale dans laquelle elle s’engage à contribuer, à hauteur de 15 000€ par an, à l’enrichissement de la saison culturelle et de (re)créations.

 

Soutien à Mémoire de la Drôme

Depuis 1985, Mémoire de la Drôme collecte et archive des documents photographiques, sonores et audiovisuels. Les fonds sont présentés sur le site internet de l’association (memoire-drome.com), à l’occasion d’expositions ou dans des publications thématiques. Ce centre documentaire, lieu de ressources multimédias concernant la vie drômoise passée et présente, est accessible à tous, collectivités et particuliers.

La Ville a signé avec Mémoire de la Drôme une convention triennale qui prévoit un soutien financier annuel de 13 000€.

Insertion : la Ville s’engage

Dans le cadre de sa politique en faveur de l’insertion des personnes handicapées, la Ville accueille des élèves de l’Établissement public du Domaine de Lorient en « stages découverte ». Objectif : permettre à ces jeunes adultes souffrant d’un handicap intellectuel léger ou moyen d’acquérir une première expérience du travail en « milieu ordinaire ».

Les élus ont approuvé la convention de partenariat qui fixe les modalités de ces stages « découverte ».

 

49 élus au conseil municipal de Valence : pourquoi ?

Le nombre d’élus est fixé par le Code général des collectivités territoriales en fonction du nombre d’habitants de la commune. Valence, située dans la strate 60 000/79 999 habitants, compte 49 élus municipaux.

En France, la taille des conseils municipaux varie de 7 élus (communes de – de 100 habitants) à 69 (communes de + de 300 000 habitants).