Protéger : l'apprentissage du savoir

Aider chacun à grandir et à réussir sa scolarité tout en participant à de multiples activités, c’est le pari de Valence pour l’avenir de ses enfants et de leurs familles.

63 places de crèche supplémentaires

Soit 528 places d’accueil au total, avec la volonté continue de proposer des lieux d’accueil adaptés. Près de 90 % des demandes de places en crèche ont été satisfaites, un record depuis 15 ans,
Moins de liste d’attente : les délais ont été réduit à quelques semaines.

2 millions d'€ : le budget de rénovation des écoles

De nombreux travaux ont été engagés dans les écoles Montaigne, Condorcet, Rigaud, Brossolette, Michel (toitures, bacs à sable, cours, accessibilité, isolation thermique).

2800 repas servis chaque jour dans les 33 restaurants scolaires

La construction d’un nouveau restaurant scolaire de 230 m2 à l’école Buisson (588 000 €) sera complétée par la rénovation-extension de celui de l’école Abel en 2016 (360 000 €).

Carte scolaire

La fusion des écoles Ferry et Buisson et des écoles Michelet et Ravel a été menée en totale concertation avec les équipes pédagogiques et les parents d’élèves. Les conditions d’apprentissage seront améliorées avec un souci particulier apporté au bien-être des enfants.

Nutrition

Des menus variés et équilibrés sont proposés aux enfants Valentinois, en tenant compte du Plan national nutrition santé (PNNS). 41 produits bio et/ou locaux sont utilisés dans les cantines où déjeunent 60 % des élèves chaque jour.
"Notre credo : la qualité et la diversité de l’offre périscolaire, pour l’épanouissement de chaque enfant."
Cécile Paulet, adjointe à la petite enfance, à la famille et à la jeunesse

Un pôle et des actions pour la vie des étudiants

L’ouverture de la brasserie Latour-Maubourg (janvier 2015), 100 % CROUS, avec un espace de restauration de 280 m2 s’ajoute à la modernisation et à l’agrandissement du restaurant « La Ferme », accueillant 700 étudiants chaque jour. La vie des étudiants est facilitée durant la période de travaux par l’installation de « food trucks ».

CME (contrat municipal étudiant)

Le Contrat municipal étudiant a été étendu et ouvert aux jeunes Valentinois étudiant dans l’Union européenne (hors programme Erasmus) pour un montant de 262 000 €. En 2015, 250 jeunes valentinois ont bénéficié du dispositif (1584 au total depuis sa création en 2001).

Valence digitale

En 2016, 5 nouveaux hotspots wi-Fi (Bancel, Briand, Place des Clercs, Montalivet, Gare) s’additionneront à celui existant (hôtel de Ville) et permettront aux Valentinois de rester connectés à tout moment. En parallèle, 100 000 € ont été investis pour le renouvellement du parc informatique des écoles et l’acquisition de nouveaux matériels pour les écoles pilotes (tablettes, ordinateurs, vidéo-projecteurs, wifi normé).
Depuis le 1er janvier 2016, la compétence « informatisation des écoles » a été transférée à l’agglomération.

Des mesures pour les enfants et les familles

Les tout-petits, au centre des attentions

  • Les 17 Accueils de loisirs périscolaires (ALP), gérés par des directeurs et des équipes d’animateurs formés, seront complétés par l’ouverture d’un ALP dans la future MPT Centre-ville fin 2016. De plus, 3 multi-accueils ont été créés (Charran, Chamberlière et Châteauvert).
  • Une centaine d’ateliers sportifs, culturels, artistiques et citoyens sont proposés depuis septembre 2015, en plus du renforcement des activités des mercredis après-midi dans les équipements de quartier.

L’enfance, entre qualité et diversité

Les initiatives pédagogiques continuent : classes découvertes et voyages scolaires (210 000 €), projets éducatifs (36 000 €) et accueil d’auteurs de littérature jeunesse (5 000 €).

  • Le 15e salon du livre jeunesse a permis de créer des échanges avec une cinquantaine de classes.
  • Une trentaine d’élèves de CM1 ont été désignés pour deux ans lors du renouvellement du Conseil municipal des jeunes (CMJ). Parité respectée. Installation au printemps 2016.
  • 256 enfants valentinois, du CP au CM2, ont bénéficié du chèque-sport en 2015.
  • Le Projet éducatif territorial (PEDT) valentinois facilite la coopération entre tous les acteurs du monde de l’éducation, il a été salué par les services de l’État.