Protéger : la force de l'action

La lutte contre l’insécurité et l’incivisme nécessite une politique volontariste de chaque instant. Avec des moyens alloués à la sécurité des Valentinois en forte hausse, la municipalité investit sur tous les fronts. Démonstration.

Policiers municipaux : 37 en 2014, 65 en 2016

Les effectifs de la police municipale ont été renforcés, notamment l’unité de service de nuit, et son organisation repensée en l’espace de deux ans.

Vidéo-protection : 90 en 2014, 140 en 2016

En 2015, 25 nouvelles caméras ont été installées et 3 opérateurs supplémentaires ont été recrutés pour analyser les images au Centre de protection urbaine (CPU).

"Le renforcement des effectifs et des équipements de la police poursuit un seul objectif : être toujours plus efficaces et plus réactifs, pour une ville toujours plus sûre".
Michel Ponsard-Chareyre, adjoint à la sécurité, aux affaires patriotiques, à la sécurité civile et à la tranquillité publique.

Grands projets 2016

Les acteurs de la sécurité bénéficieront de moyens étendus avec l’extension du Centre de protection urbaine ainsi que de nouvelles caméras pour 1 million d’€ (co-financée par le Fonds interministériel de prévention et de délinquance) et le déménagement de la Police Municipale, à l’horizon 2018, pour une meilleure visibilité et interaction avec le centre-ville, au sein de locaux mieux adaptés à l’augmentation des effectifs.

Des risques aux crises

Le dispositif d’astreinte, dans le cadre du Plan Communal de Sauvegarde, a impliqué 40 agents municipaux en 2015 (hors période hivernale) pour répondre à 747 sollicitations (incidents sur voirie, interventions de sécurité civile, relogement de personnes, éclairage public...) les nuits, les week- ends et les jours fériés.

Des réussites au rendez-vous

TIG : le nombre d’heures cumulées des Travaux d’Intérêt Général (réparation des dégâts par les délinquants eux-mêmes) au profit de la Ville de Valence a atteint un nouveau record en 2015 : 1092 heures cumulées contre 240 en 2014.

Familles : la continuité des actions du Conseil des droits et des devoirs des familles a permis de rappeler à l’ordre les parents des enfants ayant commis des troubles à la tranquillité.

Mariages : la charte a été amendée et renforcée pour un meilleur respect de l’ordre public dans les cortèges.

Vie nocturne : l’élaboration d’une charte, applicable en 2016, vise à lutter contre les nuisances sonores nocturnes
(498 interventions en 2015).

Baux OPH : les résiliations des baux ont été multipliées envers les personnes importunant leur voisinage et ne respectant pas la Charte OPh.

Les grandes commémorations

Génocide des Arméniens
La commémoration du centenaire du génocide des Arméniens le 24 avril 2015 a donné lieu à un dé lé, suivi d’une cérémonie devant la stèle de la place Stepanian afin de rendre hommage aux 1 500 000 victimes.

Attentats
En 2015, les Valentinois se sont réunis à deux reprises en raison des attentats. En novembre, près de 5000 personnes étaient présentes pour un grand rassemblement, place du Champ de Mars.

Devoir de mémoire

De nombreuses commémorations se sont tenues pour honorer la mémoire des combattants morts pour la France. Parmi elles, la commémoration des 70 ans de la libération de Valence.

Citoyens vigilants

La signature d’une convention avec le quartier Laprat a permis d’entériner la création du dispositif, marqué par la mise en place d’une signalétique dissuasive (implantation de 3 panneaux métalliques sur le secteur) et la distribution de flyers contenant les numéros d’urgence.

L’Opération Tranquillité Vacances a connu un vif succès avec 80 % des résidents qui ont signalé leur absence à la Police Municipale lors d’un départ en vacances (contre 30 % auparavant).