Éducation : 78 % des engagements déjà réalisés !

C'est fait

  • Création de 63 places de crèche
    Valence propose désormais 576 places d’accueil au total. Près de 80 % des demandes de places en crèche ont été satisfaites en 2016... un record depuis 15 ans !
  • Une nouvelle Maison pour tous en centre-ville
    Inauguré en octobre 2016 sur le site de l’ancienne école Jules Renard, ce nouvel équipement de quartier, jusqu’alors inexistant en centre-ville, propose des activités pour toutes les générations.
  • Chèque sport pour les enfants des écoles primaires
    Mis en place dès la rentrée 2014, il permet de réduire les frais d’adhésion aux clubs sportifs. L’aide (de 20 à 40 €) est proposée aux familles pour encourager la découverte d’activités sportives. 305 enfants en bénéficient pour l’année 2016-2017.
  • Amélioration du service périscolaire
    Les activités périscolaires font désormais l’objet de conventions avec les associations, les maisons de quartier et des intervenants spécialisés. Objectif : toujours améliorer la qualité et la diversité des activités périscolaires dans chacune des 37 écoles de Valence.
  • Utilisation amplifiée des produits bio locaux
    Dans les restaurants scolaires, les crèches et les multi-accueils de Valence, 60 % de chaque repas proposé est composé de produits bio et locaux.
  • Entretenir le devoir de mémoire
    La devise de la République, Liberté, Égalité, Fraternité, a été apposée sur les frontons des écoles dès juin 2014.Une vingtaine de commémorations se tiennent chaque année à Valence pour honorer la mémoire des combattants et héros morts pour la France. Les conseillers municipaux jeunes y assistent également. Parmi les temps forts du début de mandat, la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens, le 24 avril 2015.
  • Nouveau Conseil municipal des jeunes et création d’un Conseil des sages
    La Ville a souhaité confier le Conseil municipal des jeunes à des enfants scolarisés en CM1 pour un mandat de 2 ans. 34 élèves sont élus et participent à la vie municipale. Le Conseil des sages, lui, a été constitué en février 2015. Cette instance consultative indépendante, composée de personnalités de la société civile, a produit en 2016 un premier rapport sur l’identité de la ville et travaille actuellement sur le commerce de proximité à Valence. 

C'est en cours

  • Programmes de rénovation des écoles
    Pour une amélioration constante des conditions d’apprentissage :
    • en 2014, 1,4 millions d’euros ont été consacrés aux travaux dans les écoles,
    • 2 millions d’euros en 2015 (écoles Montaigne, Condorcet, Brossolette, Michel),
    • en 2016, plus de 2,5 millions d’euros (école Rigaud, cantines des écoles Buisson et Abel, …),
    • 1,9 millions d’euros programmés pour 2017 (écoles Michelet, Archimbaud, Bayet…).
    Pour chaque projet de rénovation, l’accessibilité est prise en compte.
  • Encouragement des établissements d’enseignement supérieur à créer de nouvelles filières
    La Ville a par exemple soutenu la démarche d’inscription du lycée Algoud-Laffemas au label « Lycée des métiers » pour valoriser sa filière d’excellence en numérique.

Mais aussi...

  • Le Centre santé jeunes : installé en 2014 à Latour Maubourg, c’est un lieu de prévention, de formation et de soin qui accueille chaque année environ 5 000 jeunes de 16 à 25 ans.
  • La classe autisme : une unité spécialisée pouvant accueillir 7 enfants de 3 à 6 ans a été ouverte à la rentrée 2016 à l’école Buisson, avec le soutien de la municipalité.
  • Le Contrat municipal étudiant : la Ville continue d’aider chaque année près de 250 étudiants valentinois, en contrepartie de la réalisation d’une ou plusieurs missions au bénéfice de la collectivité.
  • Une nouvelle association socio-culturelle à Valensolles : la Farandole. La Municipalité a décidé d’accompagner le développement de la Farandole, association constituée après la mise en liquidation du Foyer laïque de Valensolles. 4 services civiques sont mis à disposition par la Ville, ainsi que les locaux de l’ancien équipement de quartier.