Proximité, solidarité : 70 % des engagements déjà réalisés !

C'est fait

  • Guichet unique au CCAS
    Souvent annoncé, jamais réalisé : le guichet unique a été mis en place dans les 100 premiers jours du mandat pour centraliser toutes les demandes (plus de 20 000 par an). Le CCAS améliore constamment la qualité de ses services à la personne : plus de 55 000 repas portés à domicile chaque année, développement de l’équipe de soins Alzheimer, pôle d’activités et de soins adaptés, 6 500 bénéficiaires des animations pour seniors.
  • Vacances des seniors
    Depuis 2015, les retraités aux revenus modestes peuvent partir en vacances lors d’un séjour à tarif préférentiel. 228 personnes ont bénéficié l’an dernier de cette opération organisée par la Ville et le CCAS.
  • Accessibilité des bâtiments publics aux personnes en situation de handicap
    Dès 2014, la Ville a fait de l’accessibilité une priorité en réservant un budget global de 3,9 millions d’euros (contre 675 000 euros lors de la précédente mandature). Les services municipaux sont désormais accessibles aux personnes sourdes et malentendantes via une application d’interprétation et de traduction (Acceo).
  • Accompagnement des personnes victimes de violence
    Depuis 2014, 2 appartements (bientôt 3) sont mis à disposition des femmes victimes de violence, avec ou sans enfant, pour leur permettre de se reconstruire en étant accompagnées par le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles. Un dépliant d’information est distribué dans tous les lieux recevant du public. Ces initiatives ont été reconnues et citées en exemple par l’Union européenne. La Ville et le Collectif égalité femmes-hommes organisent également des actions dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes.
  • Épicerie sociale
    Décembre 2016 : le CCAS ouvre une épicerie solidaire, Épival. Les aides de la ville et du CCAS permettent ainsi à ceux qui en ont le plus besoin d’acheter des denrées courantes à tarif préférentiel pendant une durée limitée.
  • Le Maire s’investit personnellement au sein du Centre hospitalier
    Il préside systématiquement les Conseils de surveillance, encourage la modernisation du Centre hospitalier et participe à la mise en réseau des 9 centres hospitaliers du territoire.
  • Actions intergénérationnelles
    Des ateliers de création et de jeux de société sont mis en place aux écoles Renan et La Bruyère avec la maison de retraite Ste-Germaine et à l’école Berthelot avec la résidence Lamartine. Le CCAS subventionne le projet de création d’un lieu de vie intergénérationnel, porté par Drôme aménagement habitat et l’association Maison des générations. 

C'est en cours 

  • Déménagement de la maison de retraite municipale
    D’ici 2019, un « Pôle seniors » prendra place sur l’ancien site Scapa à Châteauvert. Ce bâtiment parfaitement intégré à son environnement urbain permettra une meilleure prise en charge des 200 résidents issus de l’Ehpad Marie-France Préault géré par le CCAS et de l’Ehpad Bernard Eyraud géré par Eovi.
  • Lutte contre la fracture numérique
    D’ici 2018, toute la ville devrait être connectée en haut débit via la fibre optique déployée par Orange. L’outil numérique est installé dans les écoles avec l’utilisation de tablettes dès la maternelle.