Les 10 priorités du mandat

Gérer notre ville en toute TRANSPARENCE : assainir le budget communal, supprimer les dépenses superflues et baisser les indemnités des élus pour pouvoir baisser les impôts locaux.

Privilégier l’EMPLOI ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE : créer une cellule emploi afin d’aider les demandeurs d’emploi dans leurs démarches et leur faire bénéficier des liens privilégiés que la Mairie entretiendra avec les chefs d’entreprise valentinois, au travers notamment d’un club des entrepreneurs valentinois.

Exiger de vivre en SECURITE dans notre ville : doubler les effectifs de la Police Municipale, renforcer les patrouilles dans les lieux sensibles, généraliser la vidéoprotection, améliorer la coordination entre la Police Municipale et la Police Nationale. Renforcer le Conseil des droits et des devoirs des familles qui pourra aller jusqu’à l’expulsion des parents de délinquants habitants des logements de la Ville.

Imaginer de grands PROJETS URBAINS : aménager le site de l’Epervière en un espace de loisirs et de pleine nature, construire une salle de spectacles à la dimension de l'agglomération, développer un éco-quartier sur le site du parc des expositions.

Préserver et promouvoir un ENVIRONNEMENT de qualité en engageant avec les Valentinois une démarche partenariale d’AGENDA21 en faveur d’un développement durable. Optimiser le stationnement, l’usage des transports en commun et celui du vélo et des deux roues (Pass transport, partage de la voirie, signalétique), favoriser la nature en ville (trame verte, canaux de Valence, biodiversité urbaine, espaces humides, milieux aquatiques, bois et jardins). Agir pour la santé (lutter contre le bruit, défendre la qualité de l’air, veiller à la qualité de l’alimentation, promouvoir les activités physiques de plein air), exiger des constructions de haute qualité environnementale, soutenir les gisements d’emplois liés à l’économie verte.

Offrir des conditions de DEPLACEMENT facilitées grâce à une VOIRIE propre et modernisée : mise en œuvre du projet « Ma ville propre ! » (brigade anti-tags, remise en service des moto-crottes, création d’une force rapide d’action pour la propreté pour répondre à toute demande rapidement). Permettre la création d’un stationnement pour les « résidents » par grand quartier, démultiplier les arrêts minute aux abords des zones commerçantes, programmer un plan pluri-annuel de rénovation des voiries communales.

Améliorer l’offre de LOGEMENTS pour tous : lancer un « plan ORSEC » pour lutter contre l’habitat insalubre et indigne pour redynamiser la vie et les commerces de certains quartiers. Reprendre en main la commission d’attribution des logements sociaux. Favoriser l’accession à la propriété pour les locataires du parc de l’Office HLM. Stopper la bétonisation de certains quartiers prévue dans le plan local d’urbanisme (PLU).

Accompagner l’EDUCATION dès la petite enfance : créer 60 places de crèche, poursuivre la rénovation des écoles, renforcer le Contrat Municipal Etudiant, amplifier le nombre de repas bio dans les écoles. Développer la pratique sportive et faire découvrir l’offre associative par la création d’un chèque sport pour les enfants des écoles élémentaires.

Cultiver une relation de PROXIMITE ET DE SOLIDARITE intergénérationnelle : mener un vrai projet intergénérationnel pour la ville en étroite collaboration avec les écoles et les maisons de retraites, lutter contre la fracture numérique en développant des animations et sensibilisations aux activités numériques pour tous les âges, accélérer la mise en accessibilité des bâtiments publics aux personnes en situation de handicap, favoriser une politique sociale « gagnant-gagnant » pour toutes personnes bénéficiaires d’une aide municipale à l’exemple du Contrat Municipal Etudiant.

Animer la ville par la CULTURE & LE SPORT : construire un centre aqua-ludique à la dimension de l’agglomération, aménager 30 kilomètres d’itinéraires piétons sécurisés à travers la ville pour favoriser la marche, la course et le vélo, construire un gymnase avec des salles spécialisées (judo, escrime), reprendre la politique de réhabilitation du patrimoine historique bâti, créer une salle des musiques actuelles et un lieu dédié à la pratique du théâtre amateur et semi-professionnel.