Le PRU à Valence

Dès 2014, la nouvelle équipe municipale a souhaité se positionner dans le cadre du N-PNRU, volonté traduite par la venue du président de l’ANRU à Valence en mars 2015. Un premier avis positif sur le dossier de Valence avait alors été émis considérant le bon avancement du PRU 1.

Les grands objectifs du NPNRU à Valence

- l’intégration du quartier du Polygone au même titre que les quartiers du Plan et Fontbarlettes comme quartier d’intérêt national.
- l’inscription du PRU dans les documents d’orientation en cours de modification (PLU, PLH,…)

  • l’emploi, l’insertion et l’activité économique : la clause d’insertion sera notamment portée à 7% au lieu de 5%
  • l’amélioration du cadre de vie (habitat, espaces publics)
  • la sécurité et la tranquillité publique, deux axes forts du plan de mandat municipal et du principal bailleur concerné (OPH de Valence)

 

Les priorités en matière d’habitat 

  • réhabiliter le parc social existant dans un objectif de résorption de la vacance qui reste à un niveau plus élevé qu’ailleurs en Rhône-Alpes
  • résidentialiser des groupes d’immeubles, en maîtrisant le coût des charges locatives
  • intégrer les copropriétés, en lien avec l’intervention de l’ANAH et les potentielles subventions Région/FEDER. Une dizaine de copropriétés sont concernées. Elles n’ont pas fait l’objet de traitement dans le PRU 1, renforçant leur déqualification par rapport au parc social
  • envisager des démolitions ciblées (scénario maximal 320 logements contre 450 dans le PRU 1). Le choix de la démolition s’envisagera sur la base d’enjeux urbains ou patrimoniaux précis
  • l’enjeu de la reconstruction sur les quartiers se pose compte-tenu de la libération d’emprises foncières importantes suite au PRU 1 (environ 2 hectares au Plan). La localisation de la reconstitution des démolitions fera l’objet d’une discussion avec l’Etat. Pour mémoire, 82% des reconstructions du PRU 1 ont été réalisées hors quartiers et les projets de diversification sur site de la Foncière (50 logements) ont été abandonnés. Ceci a engendré une baisse de la fréquentation des services et équipements de proximité (écoles, commerces,…). L’objectif visera à favoriser un parcours résidentiel adapté aux habitants (habitat intermédiaire et individuel).

Les priorités en matière d’aménagements, d’équipements et de développement économique

  • rénover les espaces publics du Polygone (voiries, places, cheminements modes doux, réorganisation du stationnement,…)
  • requalifier des secteurs en marges, non traités dans le PRU 1 : Vellan et secteurs Michelet-Newton au Plan, secteurs rue Verdi et Gounod à Fontbarlettes
  • conforter les équipements structurants : services publics sur le site France Telecom, maintien et extension de l’ESAD, piscine Tournesol
  • réhabiliter des équipements de proximité : CIO du Polygone, 2 écoles
  • intervenir sur les pieds d’immeubles vacants ou déqualifiés
  • mener une stratégie de développement économique et commercial en lien avec les projets environnants (Valence 2, Bayot II ; Latour-Maubourg). A Fontbarlettes, un enjeu particulier pour la reconversion du site Rabelais se pose

La participation des habitants et usagers s’inscrira dans les objectifs du Contrat de Ville : lien avec les comités de quartier, concertation ciblée sur les secteurs à enjeux, lieu d’information du projet. Le PRU de Valence prévoit également un volet culturel portant notamment sur le patrimoine et la mémoire du quartier du Polygone.

Plus d’informations :