Le futur "pôle seniors"

Le mercredi 28 février a été posée la première pierre du Pôle Seniors sur l’ancien site de l’usine Scapa à Châteauvert. Près de 200 personnes âgées seront accueillies au sein d’un seul et même site de 1,5 hectare regroupant des structures privées et publiques, pour une meilleure prise en charge. C’est un superbe bâtiment de 12 000 m², à l’architecture bien insérée dans le tissu urbain du quartier, comptant un ou deux niveaux et entouré de parcs et de verdure, qui accueillera les seniors.

Fruit d’un partenariat tripartite entre le Centre communal d’action sociale de Valence (CCAS), Eovi et Drôme Aménagement Habitat et issu d’une réflexion menée en lien étroit avec l’Agence Régionale de la Santé (ARS) et le Département de la Drôme, ce Pôle, en mutualisant les offres de ces structures privées non lucratives et publiques sur un seul site dédié, vise à apporter aux seniors la meilleure qualité de service possible en termes d’accueil, d’hébergement, de soins et de tarifs.

Il s’inscrit naturellement dans la démarche Ville Amie des Aînés dont fait désormais partie Valence, qui est affiliée à ce réseau mondial des villes et communautés relevant de l'Organisation Mondiale de la Santé.

Un Pôle seniors innovant

Le Pôle regroupera :

  • l’EHPAD Marie-France Préault, géré par le CCAS de la VIlle, actuellement située dans la basse ville, qui déménagera dans cette nouvelle structure. Les 60 résidents ainsi que 16 places en Accueil de jour y seront transférés. 
  • Côté Eovi Services et Soins, c’est l’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) l’Eden (actuellement situé rue Jean-Baptiste Lulli) ainsi que trois Petites unités de vie qui seront transférés correspondant à 139 lits au total.

Le Pôle Seniors de Valence sera le 2e en France après celui de St-Etienne à être labellisé Cité des Aînés, un concept innovant développé par le Groupe Eovi Mcd Santé et Services qui entend répondre à tous les besoins de la personne âgée en termes de logement, déplacement, lien social, soins, restauration, etc. Ce label garantit une démarche de recherche et d’innovation avancée sur les plans de l’architecture, de la prise en soins et de la sécurité ainsi que de l’ouverture sur l’extérieur.

S’il n’y a pas de création de places supplémentaires, le projet de ce Pôle seniors repose avant tout sur une volonté d’offrir un parcours adapté aux résidents et de mutualiser les services afin de permettre de limiter le tarif journalier..

Mutualisation

« Le regroupement des deux structures permettra une optimisation et une homogénéisation de l’accueil des personnes âgées et de leurs proches, une plus grande prise en compte du facteur humain auprès du personnel, ainsi qu’une maitrise des couts, via la mise en place d’un certain nombre de mutualisations » explique Françoise Mounier, conseillère municipale déléguée aux seniors. Devraient ainsi être notamment mutualisées : les activités d’accueil, de restauration, de lingerie, de maintenance et d’entretien des espaces verts. La conception initiale du bâtiment permet aussi de mettre en commun de nombreux locaux  comme une salle polyvalente d’animation, la salle de kinésithérapie/motricité, le salon de coiffure…

Enfin, le but de ce projet est également de promouvoir une logique de parcours de vie et de soins à travers la coopération étroite des deux partenaires. Dans le cadre du Pôle seniors Valence, l’Accueil de jour du CCAS constituera l’une des passerelles du domicile vers l’établissement. Les services d’aides à domicile du CCAS et d’Eovi seront des relais actifs dans la  réussite de cette prise en charge accompagnée. Enfin, un bâtiment voisin de 22 logements accueillera des personnes âgées vieillissantes qui pourront bénéficier de l’accompagnement du Pôle.

Calendrier

  • Pôle Seniors : remise des clés au printemps 2020 et déménagement prévu en septembre
  • 22 logements : livraison à l’automne 2020

Coût de l’opération

Construction du Pôle Seniors : 25 M€ dont les participations suivantes.

  • ARS : 4,6% (1,15 M€)
  • Conseil départemental : 1% (360 K€)
  • Ville de Valence : 1% (240 K€)
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes : 0,1% (30 K€)
  • Caisse des dépôts et consignations (prêt) : 93% (23 M€)

 

Construction des 22 logements pour les seniors en situation de handicap : 2,6 M€ dont les participations suivantes.

  • Etat : 2,5% (65 K€)
  • Conseil départemental : 1,5% (38 K€) + 2% au titre de la « veille bienveillante » (53K€)
  • Valence Romans Agglo : 2% (52 K€)
  • DAH (fonds propres) : 16 % (406 K€)
  • Caisse des dépôts et consignations (prêt) : 76 % (1,9 M€).