Norigeon Jacques

Décembre 2015

Jacques Norigeon : « L’ESAD génère un flux continu d’artistes »

Recherche de la singularité, désir de favoriser l’expérimentation et les démarches audacieuses sont les caractéristiques de l'école supérieure d'art et design Grenoble-Valence, dont il est le directeur.

L'école supérieure d'art et design Grenoble-Valence (ESAD) obtient 
la 4e place du classement des écoles d'art françaises formant le plus grand nombre d'artistes reconnus.

Ce classement est réalisé à partir de l’indice Artindex du Journal des Arts. Il prend en compte le nombre d’artistes contemporains formés dans les écoles d’art et leur poids sur la scène internationale (nombre d’expositions et importance des lieux d’exposition). L’ESAD se retrouve juste derrière les deux écoles d’art parisiennes et la Villa Arson de Nice.

L’union des écoles de Valence et de Grenoble en 2011, visant à leur donner plus de puissance, de moyens et de visibilité, porte tous ses fruits. Il y a deux ans, on figurait également parmi les 50 meilleures écoles européennes de design. C’est la reconnaissance de nombreuses années de travail pour toute l’équipe.

  • Qui sont ces artistes de renom formés par l’ESAD ?

    +

    Des artistes majeurs de la scène française et internationale comme Dominique Gonzalez-Foerster et Philippe Parreno à qui le Centre Pompidou a consacré une exposition. Julien Prévieux, qui a exposé à Beaubourg,  a reçu le prix Marcel Duchamp 2014, le plus grand prix d’art contemporain en France. Olivier Grossetête et ses sculptures monumentales en carton qui bénéficie d’une reconnaissance populaire jusqu’à Taïwan ! Ou encore Johann Rivat et Nathalie Muchamad, deux artistes très prometteurs.

  • Quelle est la spécificité de votre école ?

    +

    La recherche de la singularité, le désir de favoriser l’expérimentation et les démarches audacieuses. Tout projet est pris au sérieux même s’il paraît complétement fou ! Nous faisons le maximum pour accompagner les élèves.

    L’école génère un flux d’artistes continu, avec à la fois des artistes aujourd’hui célèbres et des talents émergents qui créent une véritable dynamique : ouverture d’une plate-forme avec des designers à Bruxelles, résidence au sein des Ateliers du grand large à Décines, création du festival Les Itinerrances des poissons rouges à Valence...

  • Quels sont les projets de l’ESAD ?

    +

    Deux chantiers d’envergure sont en cours. Le premier concerne l’extension de notre bâtiment : un nouvel espace de 1 000 m2 va être construit pour les étudiants et les ateliers tout public. Le second vise, en tant qu’établissement d’enseignement supérieur, à développer le volet « Recherche » et à mettre en place un 3e cycle après le master.