Le contrat local de santé

La Ville de Valence développe depuis de nombreuses années une politique de santé ambitieuse et diversifiée.

À l’écoute des besoins de la population valentinoise, elle a travaillé à l’élaboration d’un Contrat local de santé.
Il s’agit d’un outil ayant pour objectif de mettre en œuvre une politique régionale de santé au plus près des besoins du territoire. Il doit permettre d’agir sur des problèmes ciblés, dans un cadre fixé par le Projet régional de santé (PRS), avec des acteurs volontaires pour mieux prendre en charge la santé des habitants (Code de la santé publique).

Signé le 21 décembre 2012 entre sept acteurs de la santé œuvrant  sur le territoire [1], le CLS de Valence était le premier à avoir été officialisé en Rhône-Alpes.
Il définissait la stratégie et les moyens mis en œuvre pour la santé publique sur la période 2012- 2017.

Véritable feuille de route de la santé à Valence, il s’articulait autour de 10 priorités correspondant au Plan local de santé ayant  pour objectif central la réduction des inégalités de santé :

  • L’observation continue de la santé des Valentinois (veille et récolte de données),
  • La santé environnementale,
  • La santé des jeunes,
  • La politique vaccinale,
  • L’action « parentalité et santé »,
  • La santé mentale,
  • La promotion de la santé dans la ville,
  • L’accès aux soins et les Maisons de santé pluri professionnelles,
  • L’accompagnement thérapeutique et la Maison Relais Santé,
  • La santé des personnes âgées.


Le Contrat local de santé (CLS) 2012-2017 étant arrivé à son terme, les élus et co-signataires (Ville de Valence, Agence régionale de santé, Préfecture de la Drôme, Conseil départemental, Conseil régional, Caisse primaire d’Assurance Maladie et Caisse d’allocations familiales) ont procédé à son évaluation afin de mesurer l’impact de sa mise en place et d’être à même de préparer le 2e Contrat local de santé.

 Les engagements pris lors de la signature du CLS en 2012 ont été tenus à 96 % au travers d’actions concrètes pour la santé des Valentinois.

Les actions prioritaires réalisées entre 2012 et 2017 :

  • Depuis 2012 : réalisation de nombreuses actions de proximité, organisation de temps forts en matière de prévention en direction de tous les Valentinois : fraich’attitude, modules de sensibilisation sur les gestes qui sauvent, …
  • Mars 2013 : ouverture de la Maison relais santé ou MRS (accompagnement des personnes atteintes de maladies chroniques) au sein du « Pôle santé de la Ville » en présence de la Ministre de la santé, qui souligne le caractère innovant et unique de cet espace.  26 associations sont présentées à la Maison Relais Santé et proposent des ateliers, des conférences et des dépistages (insuffisance rénale, diabète), en lien avec l’infirmière coordinatrice
  • Décembre 2014 : création d’un Conseil local en santé mentale, plateforme de concertation destinée à définir les priorités locales en santé mentale, à construire des projets en réponse aux problématiques locales et à coordonner les actions des partenaires qui y contribuent
  • Depuis 2014 : ouvertures de maisons de santé (dont celle de Valence-Europe à Fontbarlettes en octobre 2014),
  • 2014 : transformation de l’Espace santé jeunes en Centre santé jeunes, lieu de médecine, de conseil et de formation destiné aux 16-25 ans.

 

Téléchargez le Contrat Local de Santé, le rapport d'évaluation du CLS réalisé en février 2018 et ses compléments.

Retrouvez le diagnostic local de santé de Valence, réalisé par l'Observatoire Régional de Santé en 2013.