Qualité de l'air et de l'eau

Pour protéger votre santé, l’eau de Valence est très contrôlée.

La qualité de l’eau des piscines publiques et bassins privés recevant du public

Afin de garantir en permanence l'absence de risques sanitaires pour les usagers des piscines, le code de la santé publique fixe les obligations s'imposant aux exploitants et le cadre du contrôle sanitaire. Le contrôle permet de s’assurer du respect des règles d'hygiène au sein des piscines publiques et des piscines privées (piscines plein air d’hôtels, SPA) accueillant du public.

Ces dispositions règlementaires prévoient une surveillance sanitaire des piscines à deux niveaux :

- contrôles réglementaires : l’Agence régionale de santé (ARS), est responsable des prélèvements et des analyses réalisés par des laboratoires agréés pour l’ensemble des bassins recevant du public. Retrouvez l’ensemble des résultats d’analyses réglementaires.

- autocontrôle de l'exploitant : l’agglomération Valence Romans a en charge la gestion des piscines de Valence (hors piscine Tournesol gérée directement par la Ville). Des analyses de terrain pour vérifier la désinfection de l’eau des bassins sont réalisées plusieurs fois pendant les plages d’ouvertures des établissements, ces données sont recueillies dans un carnet sanitaire. Les bassins privés sont également contrôlés par ce même dispositif.

Les baigneurs sont également des acteurs importants pour le maintien de la qualité des piscines : l’hygiène corporelle en passant à la douche savonnée et le port du bonnet de bain contribuent à la qualité de l’eau des bassins.

La qualité de l’air

Un dispositif de surveillance de la qualité de l’air atmosphérique est mis en place au niveau régional. Cette mission a été confiée à l’association ATMO Aura.
Retrouvez l’ensemble des informations concernant Valence.

Action de sensibilisation sur la qualité de l’air intérieur dans les écoles

La santé environnementale est un sujet majeur de santé publique. Il est important de sensibiliser les plus jeunes et ceux qui les entourent à ces enjeux et aux bonnes pratiques du quotidien pour avoir un environnement favorable à une bonne santé.

Dans ce domaine, la qualité de l’air intérieur apparait comme une donnée nouvelle et importante dans les déterminants de santé environnementaux et celle-ci dépend de plusieurs facteurs (conception de bâtiments, ventilation, mobiliers, …) mais aussi de l’utilisation de ces locaux (aération).

Un enfant passe plus de 90 % de son temps dans un espace clos (école, transport, domicile, …) et est plus vulnérable face aux polluants de nature physique, chimique et biologique de l’air intérieur.

  • Le bon renouvellement de l’air dans les locaux est donc fondamental.

C’est pour répondre à cet enjeu de santé publique que la Ville de Valence a lancé un projet de sensibilisation à la qualité de l’air intérieur dans les écoles.

Cette action est financée par la Ville de Valence en partenariat avec Harmonie Mutuelle. Deux associations locales interviennent dans les écoles en concertation : Instance Régionale d’Éducation et de Promotion de la Santé en Rhône-Alpes et Kasciopé.

Ce projet d’animation auprès des élèves des classes de CM1/CM2 des établissements scolaires de Valence (soit 32 classes concernées), a pour objectif de sensibiliser les enfants mais également d’envoyer un message à leur entourage ainsi qu’à l’équipe éducative sur le thème de la qualité de l’air intérieur.

Pour assurer le succès de cette démarche, les contenus de cette animation ont été validés auprès des inspecteurs de l’Éducation nationale.

Pendant les séances d’animation les enfants peuvent découvrir les différents polluants rencontrés dans l’air que nous respirons. L’implication et la responsabilisation des élèves sont favorisées par l’expérience et la recherche de solutions simples et adaptées à la vie quotidienne. L'objectif étant de pouvoir adopter facilement des gestes favorables pour améliorer la qualité de l’air intérieur.

Les demandes d’animations dans les écoles sont possible sur inscription auprès de la Direction Santé Famille Environnement : valerie.mathieu @ mairie-valence.fr.

Parallèlement à cette action de sensibilisation, la Ville va lancer une évaluation des moyens d’aération dans ses 36 écoles pour pouvoir juger de leur présence ou non dans le bâtiment, mais aussi de leur état de fonctionnement.

Quelques exemples de bonnes pratiques

  • Amélioration des conditions de renouvellement de l’air : ouvrir plus fréquemment les fenêtres notamment en cas d’activités nécessitant l’utilisation de produits pouvant émettre des substances polluantes, aérer les pièces pendant et après les activités de nettoyage, veiller au nettoyage des grilles, entrées d’air et bouches d’extraction.
  • Choix de produits moins émissifs, notamment les produits d’entretien au quotidien mais aussi les produits de décoration (peinture, revêtements de sol…) en cas de travaux.

Réduction de la vitesse automobile sur l'A7

En juillet 2015, Nicolas Daragon, Maire de Valence et Président de Valence Romans Sud Rhône-Alpes, avait saisi par courrier la Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l’Énergie pour lui demander de réduire de manière permanente de 110 à 90 km/h la vitesse automobile sur l’autoroute urbaine A7 à hauteur de Valence.
Une circulaire ministérielle a été adoptée dans ce sens le 24 novembre 2015 et un point d’étape a eu lieu mardi 26 avril en Préfecture de la Drôme.

Plus d'informations sur la page "limitation de la vitesse sur l'A7".

Suivi de la qualité de l'air: site de Air Rhône Alpes