La gestion des risques

 

Il existe 2 types de risques : les risques majeurs (naturels ou technologiques) et les risques mineurs.

Le risque majeur

Il se définit comme un risque de nature technologique ou naturelle qui survient très rarement mais provoque de graves dégâts.
On appelle aléa, un événement potentiellement dangereux et imprévisible. Il ne devient risque majeur que lorsque des enjeux humains, économiques et/ou environnementaux sont exposés.

À VALENCE ON RECENSE 4 RISQUES MAJEURS NATURELS :

ET 4 RISQUES MAJEURS TECHNOLOGIQUES :

Le risque mineur

Il est potentiellement plus fréquent que le risque majeur mais provoque de moindres dégâts. Celui-ci ne doit pas être minimisé.
Il nécessite une information à la population, et la mise en place de plans de prévention et de moyens d’action.

À Valence, trois de ces risques existent :

  • les risques sanitaires (grippe…) : plus d'infos  
  • le risque de rupture de réseaux (eau, électricité…) : plus d'infos  
  • les risques urbains (incendie, accident…) : plus d'infos  

 

 

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) 

Le plan communal de sauvegarde (PCS) a été institué par la loi n°2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile, dans son article 13, et par son décret d’application n°2005-1156 du 13 septembre 2005.

  • Le PCS : pourquoi ? → Pour anticiper une situation d’urgence et se préparer à sa gestion.
  • Le PCS : c’est quoi ? → Un document opérationnel, établi sous l’autorité du maire, qui prévoit l’organisation de la commune pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques connus. Il complète les documents d’information élaborés au titre des actions de prévention. Le PCS intègre les dispositions du plan départemental Organisation de la Réponse de la SÉcurité Civile (ORSEC).
  • Le PCS : comment est-il constitué ? → d’un recensement et une analyse des risques à l’échelle communale, → d’un annuaire opérationnel et d’un recensement des moyens d’intervention et d’alerte, → d’une organisation de crise.

Le DICRIM (document d’information communale sur les risques majeurs), quant à lui, est une action d'information préventive de la population faisant partie du PCS.

Télécharger "Risques majeurs, les bons réflexes", le document d’information communal sur les risques majeurs.

 

Prévention des risques : un automate d’appel pour avertir les habitants au plus vite en cas de crise

Dans le cadre de sa politique de gestion des risques, la Ville s’est dotée d’un automate d’appel* qui permet de diffuser des informations à la population en cas de risque majeur sur le territoire (séisme, inondation, rupture de barrage…) et ce dans un délai très court.

L’automate d’appel informe la population par téléphone, par SMS ou bien par courriel, selon le mode de communication choisi par l’utilisateur.

Pour bénéficier de ce service, les Valentinois intéressés peuvent s'inscrire en remplissant le formulaire d’inscription en ligne disponible sur le https://www.acces-gedicom.com/Subscriptions/index.jsp?CustId=470.

 

*L’automate d'appel est agréé et respecte le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).