L'inondation

Une inondation est provoquée par des crues ou des pluies importantes. Elle a pour conséquence la submersion plus ou moins rapide des zones les plus proches des cours d’eau et correspondant le plus souvent au lit majeur des fleuves ou des rivières. Le risque d’inondation peut avoir de graves conséquences en milieu urbain, sur les habitations, les constructions et les équipements.

Quels risques à Valence?

Le Rhône : la ville s’est développée sur les terrasses alluviales de la rive gauche du Rhône. La plus basse de ces terrasses est concernée par ce risque, il s'agit de celle qui longe le fleuve du quartier de la basse-ville jusqu’au quartier Mauboule au sud de la commune, en passant par la base de loisirs de l’Épervière. Ces potentielles inondations, lentes, permettent d'annoncer des crues et d'évacuer les personnes menacées. Pour autant, les conséquences peuvent être lourdes (destructions mobilières, immobilières et de réseaux, risque de noyade, risque sanitaire).

La Barberolle : ce cours d’eau prend sa source sur les contre-forts du Vercors. Arrivé au niveau de la zone des Couleures, le lit majeur devient relativement étroit. Lors d’un évènement pluvieux très important, les hameaux du Plovier et de la Belle-Meunière sont donc concernés par un risque d’inondation à cinétique rapide de même que le quartier de la basse-ville sir le cours d'eau submerge la route de Romans au niveau du barrage des Couleures.

Enfin, le risque de crue par la remontée des nappes phréatiques ou par le ruissellement des eaux, lors de pluies torrentielles, est également présent à Valence.

Les mesures préventives

  • Le plan de prévention du risque d’inondation recense les zones exposées et règlemente l’urbanisation à proximité des cours d’eau.
  • Le Rhône est surveillé par le service de prévisions des crues qui informe les maires sur le niveau de vigilance requis (plan de secours spécialisé « vigilance alerte aux crues »).
  • Des aménagements protègent la commune des crues : barrages hydroélectriques et de retenue d’eau en amont du Rhône, digues construites par la Compagnie nationale du Rhône, autoroute A7 jouant également un rôle de digue.
  • Un programme d’actions de prévention contre les inondations (PAPI) sur le territoire du bassin versant de la Véore a été arrêté en février 2016, pour les 6 ans à venir.

En cas d’évènement, le maire a la charge d’assurer la sécurité de la population en prenant les dispositions nécessaires pour gérer la crise, prévues dans le Plan communal de sauvegarde. Si l’évènement est de grande ampleur le préfet peut déclencher le plan ORSEC départemental. Mais en cas de situation d’urgence, les services de secours peuvent mettre un certain temps avant de pouvoir vous prêter main-forte. Pour faire face aux premières heures, pensez à mettre en place, pour vous et vos proches, un kit d’urgence familial.

Le plan de prévention des risques d'inondation

Le Plan de prévention des risques d’inondation est un outil de prévention qui réglemente l'aménagement et les usages du sol pour la protection des biens et des personnes. Après consultation des administrations compétentes en matière d’urbanisme et du conseil municipal suivi de l’enquête publique, le Plan de prévention des risques d’inondation de Valence (PPRI) a été approuvé par le préfet le 26 janvier 2016.

Un PPRI, pourquoi ?

Le PPRI est un outil mis en place par l’Etat pour maîtriser l'urbanisation en zones inondables afin de garantir la sécurité des biens et des personnes.
Valence est exposée aux risques d’inondation liés aux Rhône, à la Barberolle et au Guimand. Le plan permet d'établir une cartographie des zones à risques et de définir les règles d’urbanisme, de construction et de gestion qui s’appliqueront au bâti existant et futur :

  • il interdit la construction dans les zones les plus exposées et les limite dans les autres zones inondables ;
  • il prescrit des mesures pour réduire la vulnérabilité des installations et constructions, ne pas nuire à l’écoulement des eaux et préserver les zones d’expansion des crues.

Le PPRI comprend un rapport de présentation, des cartes et un règlement. Vous pouvez les consulter à la Direction prévention des risques, 9 rue Cujas.

Quelles sont les conséquences du PPRI ?

Le PPRI est une servitude d'utilité publique et s'impose à tous : particuliers, entreprises, collectivités et état. Il est à ce titre annexé au plan local d'urbanisme.
Il peut, par exemple, interdire l'extension d'une construction ou a minima la soumettre à des prescriptions comme le maintien de la libre circulation des eaux. Il peut également prescrire ou recommander la mise en place de systèmes d’étanchéité sur les ouvertures.
Le propriétaire ou exploitant de biens ou activités implantés antérieurement à l’approbation de ce plan, dispose d’un délai de 5 ans pour se conformer au règlement. Il peut bénéficier d’aides financières.
Par ailleurs, le vendeur ou le bailleur d'un bien immobilier, bâti ou non bâti, doit informer l'acquéreur ou le locataire des risques pris en compte par le plan.

Le saviez-vous ? En 1856, une crue majeure du Rhône, faisant référence de «crue milléniale» (0,1 % de chance de se produire chaque année), inonda massivement les villes et villages de la vallée du Rhône.