Devenir végétalexposition de peintures

de 15:00 à 17:00

Maison du gardien - Parc Jouvet - Valence

Christine Vadrot vit et travaille à Chalon sur Saône. Elle se consacre à la peinture et enseigne à l’école Média Art. Diplômée des beaux-arts de Dijon en 1986, sa dramaturgie picturale est celle du vivant. Elle se développe essentiellement à partir de la nature physique des couleurs et du signe plastique. Investie dans une recherche pluridisciplinaire, Christine Vadrot réalise des scénographies pour des spectacles musicaux, des pièces de théâtre et collabore à des ouvrages littéraires. Résidente à la Vie des Formes, elle est à l'origine d'une œuvre monumentale, Labyrinthe et participe à plusieurs expositions collectives en France, aux U.S.A et en Belgique. Elle est présente dans des catalogues d’expositions comme l’Exemplaire de la Vie des Formes et la revue Eighty.

Elle développe depuis plusieurs années un travail sur le rouge et sur la gravité qui a donné lieu à plusieurs expositions personnelles.

La plasticité de la coulure semble raconter une histoire du vivant dans toute sa diversité. Christine Vadrot expérimente un retour aux sources en tentant de restituer une unité. La notion d’intact qu’elle a développé relève d’une authenticité liée à la gravité. Christine Vadrot observe dans les flux de la peinture une énergie semblable à celle de l’eau, du feu, du sang et du végétal. Elle voit dans ce « précipité » un message universel. Elle a peu à peu actualisé sa recherche par une simplification orthogonale de la structure caractéristique des paysages industriels.

Christine Vadrot s’interroge ici sur l’omniscience numérique s’insinuant jusque dans les herbes folles. La peinture lui permet de témoigner de ces métamorphoses.

Exposition du 9 au 21 juillet 2019

La maison du Gardien - Parc Jouvet - rue de la Comète - 2600