HorionDanse & percussions corporelles

Musique, Culture, Concert

de 20:00 à 22:00

LUX Scène nationale

Quand la scène est une batterie géante, tous les coups sont permis. Les plus absurdes et le plus surprenants surtout. C’est le pari de Malika Djardi dans Horion. Le rythme ? Un jeu de rôles épatant et poétique. La rencontre entre la danse et le rythme n’a rien d’étonnant en soi. Malika Djardi a choisi d’en faire des personnages qui ne manquent pas d’humour. Elle a ainsi créé avec le performer Nestor Garcia Diaz un duo de gestes plein de facéties.

À partir du mot horion qui signifie coup, cet élément de base des percussions qui invite aussi aux expressions les plus variées, le duo s’empare d’images et crée des situations absurdes avec jubilation. Car donner un coup est aussi un geste qui produit du son. Applaudir, frapper à une porte, gifler même. Dans ce cabaret des coups, les numéros se succèdent à en perdre son latin. Le corps se fait instrument sonore, et la musique devient une étrange comédie.