La Région des lumières

Culture, Sports et loisirs

de 18:00 à 20:30

Cathédrale St-Apollinaire

C'est la grande nouveauté des Féeries d’hiver 2019 ! Dans le cadre de « La Région des lumières » et des Féeries d’hiver, la façade de la cathédrale Saint-Apollinaire s’illuminera du 29 novembre au 11 janvier en devenant le support d’un spectacle son et lumières de 20 minutes, diffusé en boucle de 18 h à 20 h 30.

« La Région des lumières » a pour ambition de « braquer les projecteurs » sur les grands monuments d’Auvergne Rhône-Alpes.  Avec des projections gratuites, les techniques mises en œuvre vont du vidéo-mapping à l’animation, en passant par la 2D et la 3D. Objectif : créer un parcours illustrant l’histoire, la culture, le patrimoine des territoires sélectionnés, tout en renforçant leur attractivité touristique.

L’identité d’une ville

La création du spectacle a été confiée à l’association rhodanienne Les Allumeurs de rêves fondée par Gilbert Coudène. « Dans un premier temps, la part fondamentale de notre travail, sur chaque site retenu, c’est l’immersion », explique-t-il. « On s’imprègne du site et de son vécu. L’équipe en profite pour prendre beaucoup de photographies, photos techniques des lieux choisis pour la projection, mais aussi des dessins de bâtiments, personnages, statues, objets, situations… Nous réalisons également un petit carnet de croquis de voyages et des vidéos. »  Lorsque le storyboard est validé localement, la création artistique voit le jour, s’inspirant des spécificités, des savoir-faire, des saveurs du lieu et les valorisant grâce à des techniques de mise en lumière spectaculaires. Il souligne : « Ce que nous présentons n’est pas un simple spectacle de lumières. Raconter l’histoire, l’identité, d’une ville, d’un site, c’est la signature des Allumeurs de rêves. »

La fresque lumineuse à Valence durera 20 minutes, rendant hommage au patrimoine local. On y retrouve ainsi entre autres Napoléon, l’Arménie, Anne-Sophie Pic, Folimage, le Rhône, les Spahis…

Le spectacle est projeté tous les soirs jusqu’au 11 janvier, de 18 h à 20 h 30.