Carte scolaire : les nouveautés de la rentrée

La carte scolaire a été modifiée afin d’offrir des conditions d’enseignement satisfaisantes à tous les élèves valentinois

Approuvée par le conseil municipal, la carte scolaire définit les écoles maternelles et élémentaires dont dépendent les jeunes Valentinois.  A chaque secteur géographique correspond une école. L’objectif étant de favoriser la proximité école/ logement.

Cette carte scolaire vient d’être modifiée (conseil municipal du 3 avril). Plusieurs secteurs voisins ont été fusionnés. Ceux des écoles Louise Michel/Albert Camus ; Albert Bayet/Charles Seignobos/Célestin Freinet ; Sophie Condorcet/Léo Lagrange ; Ninon Vallin/ Pierre Rigaud/Jules Michelet. Concrètement, cela signifie qu’un enfant vivant dans le secteur Louise Michel/Albert Camus par exemple, pourra être scolarisé dans l’une ou l’autre école. Cette réorganisation a été réalisée en coordination avec les services de l’Education nationale.

 

« Eviter les fermetures »

 « Notre objectif est d’offrir des conditions d’enseignement de qualité à tous les enfants et à leurs enseignants », explique Cécile Paulet, adjointe en charge de l’éducation. « Or, dans chacun de ces secteurs, une école est surchargée en termes d’effectifs alors que l’autre, ou les autres, frôlent la fermeture de classe. Une meilleure répartition permet de réduire le nombre d’élèves dans les classes où il est trop élevé et, parallèlement, de redynamiser les écoles qui perdaient des élèves. »

L’élue souligne : « Nous veillons, au moment des inscriptions, à être cohérents en privilégiant notamment la proximité. Les parents, conscients de l’intérêt de leur enfant, sont compréhensifs. D’autant plus que l’allongement du trajet est toujours inférieur à 1 km. »

 A la rentrée 2017, quatre classes seront ouvertes : Rigaud, Montaigne, La Fontaine (élémentaire) et Freinet (maternelle) ; une classe sera fermée : Lagrange (élémentaire). Des décisions prises par l’Education Nationale.