Première pierre du centre aqualudique

Élus et partenaires se sont réunis ce jeudi 18 octobre à l'Épervière pour poser la première pierre du futur centre aqualudique. Un moment symbolique du chantier qui marque la fin de six mois de travaux de déconstruction de l’ancien Centre des congrès désaffecté et du bowling fermé depuis plusieurs années. Désormais, place à la construction !

Dans les semaines à venir, les murs du rez-de-chaussée ainsi que le plancher du 1er niveau  seront réalisés. Les trois bassins intérieurs pourront alors prendre forme. La pose de la charpente débutera en novembre prochain, après élévation du 2e niveau. Le bâtiment sera entièrement couvert au printemps 2019. Les aménagements intérieurs et extérieurs se poursuivront pour une ouverture d’ici fin 2019.

 

Une création unique en Auvergne-Rhône-Alpes

Le centre aqualudique s’organisera autour de six espaces : aquatique, balnéo, glisse, fitness-forme, restauration et jeux extérieurs.  L’espace aquatique proposera un bassin de 365 m², deux toboggans et une île pour enfants. Pour se relaxer, l’espace balnéo donnera accès à un bassin intérieur, trois saunas, un hammam et des douches sensorielles. Son bassin nordique situé à l’extérieur sera ouvert toute l’année. Pour les amateurs de sensations fortes, l’espace glisse permettra de surfer sur des vagues artificielles. Il sera visible depuis l’espace restauration au rez-de-chaussée et depuis l’espace forme-fitness à l’étage via des baies vitrées. 

À l’extérieur, sur plus de 1 200 m², les aménagements seront consacrés à la nage, à la détente et aux jeux. On y trouvera des jeux d’eau, une zone splashpad, un toboggan à sensation, une rivière, un pentagliss ou encore deux solariums, l’un végétal, l’autre minéral. Pour Nicolas Daragon, Président de Valence Romans Agglo et Maire de Valence « C’est un projet extraordinaire pour la population locale mais aussi pour l’attractivité de notre territoire, avec notamment une vague de glisse quasi unique en France ». 

Conçu dans le respect des normes énergétiques et parfaitement intégré à son environnement naturel, le centre aquatique sera niché dans un écrin de verdure et ouvert à l’ouest sur le parc, le Rhône et avec vue sur l’Ardèche.