Zoom sur la fermeture du parc Saint-Ruf

Fermé temporairement en raison d'un risque d'affaissement, le parc Saint-Ruf fait actuellement l'objet d'une étude très poussée concernant son sous-sol. Un travail d’investigation et d'archéologie qui doit permettre de mieux connaître les causes des désordres rencontrés et la nature des travaux à réaliser avant sa réouverture.

En 2018, le parc Saint-Ruf fermait provisoirement suite à la constatation par la Ville de deux affaissements avec d’importantes fissures dans les voûtes, et des racines à l'intéreiur. Des désordres importants avaient également été repérés au niveau du mur Ambroise Paré (fissures, déséquilibre, affaissement et traces d’humidité). Face au danger de possibles affaissements pouvant se réaliser sur plusieurs niveaux, la Ville de Valence a mandaté un cabinet d’expertise indépendant pour établir un diagnostic précis.

Un travail d’archéologie en profondeur

Pour le moment, les expertises sont toujours en cours. Un travail d’archéologie et d’investigation en profondeur long et fastidieux, qui nécessite d’entrer avec de grandes précautions dans des espaces complètements inconnus et instables. L'objectif est d'arriver à mieux connaître la juxtaposition de constructions, la composition du sol et les causes des désordres rencontrés. Au vu des préconisations qui seront faites à l'issue de cette étude, la Ville sera alors en capacité de déterminer la nature, l’ampleur et la durée des travaux à réaliser.  Affaire à suivre...

 Comprendre l'histoire du parc Saint-Ruf en 7 dates

Depuis plusieurs années, en raison de la fragilité de son sous-sol, le parc fait l’objet  d’une vigilance accrue de la part des services municipaux. Son histoire permet de mieux appréhender la situation actuelle :

  • 1200 - 1600 : Des traces de vies à l’époque romaine ont été constatées par des études archéologiques mais aucune information ne permet de déterminer l’ampleur de l’activité humaine sur l’emplacement. D’après les historiens, il s'agissait de maisons d’habitation.
  • 1600 : L’abbaye de Saint-Ruf est construite sur différents niveaux, au-dessus des maisons existantes. Les textes de l’époque font état d’une «juxtaposition de bâtiments au détriment d’une cohérence de construction ».
  • 1944 : Le bâtiment est bombardé, après avoir été transformé en préfecture en 1800.
  • 1982    Le parc est créé, une partie seulement des caves étant comblée.
  • 2006    Des fissures et désordres sur le mur Ambroise Paré sont constatés.
  • 2013    Le parc est réhabilité en surface, les travaux étant réalisés à moins de 50 cm de profondeur. La même année, deux premiers affaissements apparaissent au niveau de l’entrée du site et sont remblayés en 2014.
  • 2018 - 2019     Fermeture temporaire du parc suite au constat de deux nouveaux affaissements et de désordres importants au niveau du mur Ambroise Paré.