Lettres Infos commerces

Les Lettres infos Commerces et les actualités du commerce.

Septembre 2017

Télécharger le fichier "info_commerce-N4_septembre-2017.pdf"

 

 

ÉDITO

Le 20 mars dernier, vous avez été nombreux à répondre à notre invitation et à participer activement aux Assises du commerce de centre-ville.
Cette rencontre était un début, le coup d’envoi d’une stratégie de reconquête commerciale que nous devons mener tous ensemble. Vous découvrirez dans cette lettre les résultats de l’étude sur l’attractivité du centre-ville que nous avons confiée à un cabinet spécialisé. Il en ressort sept axes de travail qu’il nous appartiendra d’explorer. Pour cela, un Comité de gouvernance va être mis en place. Instance de réflexion et de construction du commerce de demain, ce Comité sera chargé de piloter et de coordonner les actions. Nous souhaitons qu’il réunisse des représentants de tous les artisans de ce grand chantier.

Pour l’attractivité et le rayonnement d’une ville, il est essentiel de pouvoir s’appuyer sur une activité commerciale dynamique. Nous savons que nous pouvons compter sur vous pour actionner tous les leviers susceptibles d’attirer vers le centreville des consommateurs qui s’en sont parfois éloignés. La Municipalité sera à vos côtés pour vous accompagner.

Nicolas Daragon
Maire de Valence
Vice-président de la Région

Georges Rastklan
Conseiller municipal délégué aux événements culturels, commerce, marchés et droits de terrasse.

 

LA GASTRONOMIE FÉDÉRATRICE D’ÉNERGIES !

Les Assises du commerce ont mis en avant l’intérêt du travail en commun pour renforcer l’attractivité du centre-ville, notamment dans le cadre d’événements festifs. Le succès de la première édition de Valence en gastronomie festival (16 > 24 septembre), qui a rassemblé 48 000 visiteurs, a permis aux commerçants sédentaires et non sédentaires de se mobiliser autour d’actions impulsées par la Ville. Objectif : « chouchouter » ses clients tout en faisant la promotion d’un rendez-vous destiné à animer, dynamiser et faire rayonner Valence ! Ainsi, les commerçants sédentaires hors CHR (cafés, hôtels, restaurants) ont organisé un jeu de ballons dans lesquels les plus chanceux ont trouvé des places pour le concert de Christophe Maé, des objets promotionnels de la Ville, des tickets goûtatou… Les CHR, sous le pilotage de l’association Valence en fête, ont, en partenariat avec Jaillance, proposé des boissons gratuites à l’occasion de la soirée du samedi. Quant aux commerçants non sédentaires, représentés par l’association Les Marchés de France, ils ont organisé un marché ludique à hauteur d’enfants ainsi qu’un concours de dessin sur le thème du marché avec lots à la clé.

 

 

STATIONNEMENT : DU NOUVEAU DÈS LE 1ER JANVIER

À partir du 1er janvier 2018, la loi MAPTAM prévoit la « dépénalisation du stationnement ».

Conséquence : les automobilistes qui ne paient pas ou qui dépassent la durée limite n’auront plus de procès-verbal dressé par un agent de
l’État, mais un « forfait de post-stationnement » à régler à la Ville.

La municipalité a choisi de profi ter de ce changement imposé par l’État pour réorganiser et simplifier son offre de stationnement et renouveler ses horodateurs.

À la clé : une baisse globale de 10% des tarifs et toujours les 30 premières minutes gratuites en coeur de ville.

 

ETUDE ET STRATÉGIE D’ATTRACTIVITÉ DU CENTRE-VILLE

7 PISTES DE TRAVAIL POUR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE

 

Dans la continuité des Assises de mars dernier, la Ville a fait réaliser une étude sur l’attractivité du centre-ville. Menée entre le 28 août et le 2 septembre auprès d’un panel de plus de 200 consommateurs et usagers par Lestoux & Associés, cabinet de conseil et d’études économiques et sociologiques mandaté par la Ville, l’étude portait notamment sur les habitudes de consommation, la typologie de visiteurs et d’achat, la circulation et le stationnement.

L’offre de stationnement en centre-ville

Elle met au jour un certain nombre d’informations. Ainsi, seuls 15,5% des personnes interrogées citent spontanément le stationnement comme point à améliorer. Dans les autres villes de même importance que Valence, ce taux grimpe en moyenne à 30%. De fait, on recense 3,9 places de stationnement par commerce pour le coeur de ville et 6,7 places si on élargit un peu le périmètre (Comète, Chareton, Gambetta…). Le cabinet Lestoux & associés en conclut que « l’offre en stationnement est relativement cohérente au vu de l’offre commerciale. » Autre enseignement : plus de 8 visiteurs sur 10 indiquent être satisfaits de l’ambiance d’achat du centre-ville et 77% d’entre eux ont une image globalement positive du centre-ville. Enfin, parmi les autres données notables, 71% des personnes sondées déclarent faire des courses alimentaires en centre-ville, les marchés étant un bon vecteur de flux.

« Une stratégie que nous mènerons ensemble »

Sept axes sont ressortis de cette étude, proposant autant de pistes de travail. Elles seront explorées par un Comité de gouvernance, instance de réflexion et de co-construction du centre-ville de demain. Ce Comité sera composé de représentants des commerçants, des chambres consulaires, des investisseurs, des propriétaires, des acteurs de l’habitat, de la Ville, de l’Agglo et de l’Office de tourisme. « Cette stratégie de reconquête et de fidélisation de la clientèle, nous allons la mettre en oeuvre tous ensemble. La Ville sera présente aux côtés des commerçants du centre-ville pour les accompagner », assure Georges Rastklan, conseiller municipal délégué au commerce qui tire une première conclusion des résultats de l’étude : « Nous allons devoir axer une partie de nos efforts sur la conquête d’un type de clientèle trop peu présent dans nos boutiques : les 40-65 ans, ne vivant pas à Valence, en couple et avec enfants… des CSP+ qui ne profitent pas suffisamment de notre offre commerciale ! »

LES 7 AXES DÉFINIS PAR L’ÉTUDE

 

 

 

CHARTE DE LA VIE NOCTURNE : POUR DES NUITS BELLES ET SEREINES

 

La Ville a pris l’initiative d’élaborer une Charte de la vie nocturne, à laquelle les gérants des établissements ouverts la nuit (bars, restaurants, discothèques) sont invités à adhérer. Objectif de cette démarche : favoriser une cohabitation sereine entre les amateurs de fêtes nocturnes et les adeptes du sommeil réparateur.

L'adhésion traduit un engagement pour :

  • le respect de la réglementation en vigueur, notamment en matière de bruit, de sécurité incendie et d’accessibilité,
  • l’entretien et la propreté des terrasses,
  • la prévention des troubles à l’ordre public et des atteintes à l’environnement,
  • les démarches éducatives pour la prévention des discriminations,
  • la participation aux campagnes nationales ou l’organisation de campagnes locales de prévention des conduites à risques et des infections sexuellement transmissibles,
  • la qualité d’accueil de la clientèle.

UN PARTENARIAT PRIVILÉGIÉ

Les adhérents à la Charte de la vie nocturne bénéficieront d’un partenariat privilégié avec la Ville et l’Office de tourisme, obtiendront plus facilement des dérogations d’ouverture tardive exceptionnelle, pourront disposer des outils de communication dédiés de la Ville… Parallèlement, la Ville prépare un guide didactique destiné aux cafés, hôtels et restaurants.

Il recensera toutes les informations pratiques susceptibles de leur être utiles :

  • réglementation sur l’occupation du domaine public (terrasses),
  • diffusion de musique,
  • accessibilité de leur établissement,
  • démarche à suivre pour organiser un événement festif et le promouvoir via les supports de communication de la Ville..

Ce guide pratique paraîtra début 2018.

Infos :

Pôle relations et réglementation commerce,
1 rue des Musiques, 04 75 79 20 96,
servicecommerce @ mairie-valence.fr

 

UNE DÉMARCHE ATTENTIVE ET RESPONSABLE

Se sont impliqués dans l’élaboration de la Charte de la vie nocturne, aux côtés du maire de Valence, du préfet, du procureur de la République, les présidents de :

  • la Chambre de commerce et d’industrie,
  • l’Union des métiers de l’industrie et de l’hôtellerie,
  • l’Association valentinoises des étudiants,
  • Valence en fête,

 

CATALOGUE « LES IDÉES CADEAUX »

 

Dans le cadre des Féeries d’hiver, la Ville va réaliser et distribuer à tous les Valentinois un véritable catalogue de Noël réunissant une sélection de produits proposés par les chalets du village de Noël et par les commerces de centre-ville. L’initiative vise à valoriser les commerces locaux et à encourager leurs ventes pendant la période des fêtes. Pour bénéficier d’un espace dans le catalogue, le commerçant intéressé devra fournir au service commerce :

  • une (ou des) idée(s) de cadeaux (et non un simple descriptif général du commerce),
  • la (les) photo(s) correspondante(s) aux idées cadeaux, en haute définition
  • adresse et horaires d’ouverture pendant les fêtes, notamment les dimanches...

 

 

CONCOURS DE VITRINE

 

Les commerçants sont invités à décorer leur boutique sur le thème « retro », en cohérence avec la communication déployée par la Ville. Un concours est organisé et récompensera les gagnants (consultation d’un designer, portrait dans le magazine…) Les participants seront mis en avant via les réseaux sociaux pendant la durée du concours.

 

Inscription avant le 13 octobre auprès du service commerce
Service commerce : 04 75 79 20 96, servicecommerce@mairie-valence.fr

 

 

 


Février 2017

Plus d'infos sur les assises du commerce du 20 mars

Janvier 2017

Télécharger le fichier «info_commerce_N3_janv_2017_BDef.pdf» (655 KB)

Edito

Nicolas Daragon, Maire de Valence, Georges Rastklan, conseiller municipal délégué aux événements culturels, commerce, marchés et droits de terrasse.

Que cette nouvelle année vous apporte bonheur, santé et qu’elle puisse être une année de prospérité dans vos activités.
Et qu’en 2017, le partenariat qui nous lie depuis deux ans se renforce encore.
Ce partenariat que nous voulons « gagnant- gagnant » doit être interactif et évolutif au gré de vos besoins et de vos envies pour le commerce de notre ville.
Notre mission principale est de vous accompagner dans vos démarches et projets mais aussi d’œuvrer à rendre le centre-ville encore plus attractif, notamment par le biais d’évènements élaborés en partenariat avec les services de la culture et des sports de Valence.
Chacun à sa place, dans son quartier, peut se démarquer par ses spécificités. Que vous soyez installés en périphérie ou au centre-ville, vos commerces sont les poumons de notre ville.
Un grand bravo aux associations de commerçants, de restaurateurs, des marchés, qui font un travail formidable de fédération autour d’un même projet : la dynamisation du commerce. Commerçants, cafetiers, restaurateurs, hôteliers ou commerçants non sédentaires, vous êtes les acteurs au quotidien de ce dynamisme.
Valence bouge grâce à vous tous. Bonne année !

Les associations dynamisent le centre-ville

L’association des commerçants/hôteliers/ restaurateurs « Valence en Fête » qui réunit environ 40 professionnels, et l’association des commerçants « Vitaville » qui regroupe près de 130 adhérents directs et indirects, jouent chacune un rôle fédérateur auprès de l’ensemble des restaurants, bars de Valence et des commerçants, dans le but de consolider la dynamisation du commerce en centre-ville.

Ces associations ont notamment vocation à accompagner la Ville dans la conduite d’une véritable politique de développement économique autour de deux grands enjeux : le renforcement du tissu commercial en centre-ville et l’animation de la ville pour fortifier le commerce de proximité. Dans ce double objectif, chacune de ces associations met en œuvre un programme d’événements tels que les concerts d’été et d’hiver, les 10 km Vitaville-Valence... Elles participent aux Fééries d’hiver, à la soirée du Rallye Monte Carlo Historique... et ont de multiples projets pour 2017.

Pour soutenir ces associations dans le développement de leurs actions, la Ville de Valence, a formalisé des partenariats en signant avec « Valence en Fête » et « Vitaville » des conventions d’objectifs et de moyens.

Une offre de loisirs complémentaire à Valence Sud

Un nouveau projet d’aménagement mixte, à dominante de loisirs, est en cours d’élaboration à l’entrée sud de la ville, dans le secteur Hugo- Provence, près de l’échangeur d’autoroute. Objectif de la municipalité : valoriser cette entrée de ville a n de renforcer l’attractivité de Valence. Le projet piloté par la société « Chabal et Forel immobilier » a été présenté lors d’une réunion publique, le 12 octobre dernier. Respectueux des équilibres locaux et des attentes des riverains, il intègre 100 logements, un espace de loisirs, un hôtel et deux restaurants. Il comprend également les enseignes déjà sur le site. Il accueillera trois fois moins de commerces que le projet initial (porté par l’ancienne municipalité) qui comprenait 40 000 m2 de surfaces commerciales. L’offre du projet Hugo- Provence sera complémentaire et non concurrente de l’offre existante en centre-ville.
Selon l’Observatoire de la CCI de la Drôme (étude de mars 2016), le taux de vacance commerciale est de 6,7 % à Valence contre 10,4 % au niveau national et 18 % à Montélimar. La densité commerciale de Valence (23 commerces pour 1 000 habitants) place notre ville entre Chambéry et Annecy, deux villes de Rhône-Alpes comparables par leur taille.

Adhérer à la charte de la vie nocturne

Les gérants des établissements de nuit (bars, pubs, restaurants et discothèques) pourront dès le 1er février demander à adhérer à la charte de la vie nocturne.
Cette démarche volontaire engage les établissements à garantir une vie nocturne de qualité, dans le but de préserver la sérénité des nuits valentinoises tant en faveur des noctambules que des riverains.
Les conditions de recevabilité de la demande d’adhésion sont fondées sur :

  • le respect des lois et règlements en vigueur ;
  • le respect des principes et valeurs de la charte.

Ces demandes d'adhésion à la charte et de labellisation seront à adresser au Pôle Relations et Réglementation Commerce de la Ville, et seront étudiées une fois par trimestre, au sein d’une com- mission de suivi de la charte de la vie nocturne.

Ouvertures dominicales 2017

Conformément à la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, les établissements de vente de détail qui mettent à disposition des biens et des services peuvent bénéficier de 12 ouvertures dominicales par an. A cette fin et par délibération du conseil municipal du 19 décembre 2016, la Ville de Valence autorise donc par arrêté les commerces à ouvrir les dimanches suivants pour l’année 2017 :

  • 15, 22 janvier 
  • 2, 9 juillet
  • 27 août
  • 3 septembre
  • 26 novembre
  • 3, 10, 17, 24, 31 décembre.

Nouvelle appli : Valence connectée

Depuis octobre, la Ville propose une nouvelle version de son appli mobile, guide pratique nomade de la ville disponible sur smartphone et tablette, sur Apple Store et Google play (Ville de Valence).
Conçue par la société valentinoise Tooeasy, elle intègre un annuaire des cafés, hôtels, restaurants, l’agenda de la Ville, les dernières actualités, des informations pratiques, les publications de la Ville ainsi que des informations touristiques.
Une nouvelle fonctionnalité « signaler/partager » permet, photo à l’appui, de faire remonter aux services municipaux les désagréments constatés sur l’espace public... ou/et de partager ses coups de cœur.

Demandez le document d’information Vigipirate

Objectifs de la nouvelle version du Plan Vigipirate :

  • développer une culture de la vigilance et de la sécurité,
  • assurer en permanence une protection adaptée contre la menace terroriste.

Afin que l’ensemble de la population, et notamment les établissements recevant du public, s’approprient les nouvelles mesures, un document d’information ainsi que le nouveau logo Vigipirate et de nombreux guides sont disponibles sur le site : www.drome.gouv.fr rubrique : politiques publiques Vous pouvez également vous les procurer auprès de la Direction relations et réglementation commerce :
1, rue des Musiques - 04 75 79 20 96 ; servicecommerce @ mairie-valence.fr

Avril 2016

Télécharger le fichier «info_commerce_avril 2016.pdf» (764.7 KB)

Bientôt une Charte de la vie nocturne

Valence est au cœur de nombreuses manifestations sportives, culturelles, festives. L’activité nocturne fait partie intégrante de l’attractivité de notre commune. Chacun doit pouvoir y trouver sa place : commerçants, riverains, actifs et noctambules... C’est pourquoi, à l’instar de nombreuses villes de France, la Ville de Valence travaille à la mise en place d’une Charte de la vie nocturne.
Cette démarche, qui demande une implication volontaire et déterminée de tous les acteurs, a pour but de préserver la sérénité des nuits valentinoises. Les établissements adhérents, s’engageant à garantir une vie nocturne de qualité, seront labellisés.
La Ville souhaite faire de cette Charte de la vie nocturne un outil participatif permettant de créer un cadre d'échange, de dialogue et de collaboration avec les professionnels.
La présence de nombreux commerçants aux réunions de préparation illustre leur volonté de s’engager dans un dispositif oeuvrant en faveur de l’intérêt général.

Panorama de l'activité commerciale valentinoise

En 2016, notre ville regroupe 1 420 commerces, soit 20% du total drômois[1] ce qui est un bon score ! Dans le centre-ville, on dénombre 641 établissements soit 45 % des commerces de Valence, répartis en trois catégories :

  • 373 commerces soit 58 % du total,
  • 143 cafés, hôtels, restaurants soit 22 % du total,
  • 125 entreprises de services aux particuliers soit 20 % du total.

Cette offre commerciale se situe dans la moyenne haute avec 23 commerces pour 1 000 habitants. En matière de surface de vente, Valence surpasse la moyenne nationale en 2013 avec 3 854 m2 /1000 habitants pour le commerce de détail (France : 1 814,5 m2/1 000 habitants) et 625m2 / 1 000 habitants pour le commerce alimentaire (France : 474 m2 /1000 habitants).[2] En Rhône-Alpes, deux villes sont comparables à Valence par leur taille : Annecy et Annecy- le-Vieux (71 150 habitants) et Chambéry (58 050 habitants).

La densité commerciale de Valence (23 commerces pour 1 000 habitants) est supérieure à celle de Chambéry (21,9) et un peu inférieure à celle d’Annecy du fait de la vocation touristique de cette dernière (26,5).
[1] Source : étude de la CCI Drôme sur l’offre commerciale de la Ville de Valence, mars 2016
[2] Base de données « ICODE » - Implantation Locale des Commerces de détail (Direction Générale de l’Economie)

Création d’un observatoire de la vacance

La Ville de Valence vient de créer un Observatoire de la vacance dans le but de faciliter la recherche des porteurs de projets qui souhaitent s'installer. Un premier repérage a permis de dresser une cartographie précise des cellules vides. D'abord circonscrit au centre historique, ce recensement est progressivement élargi aux rues adjacentes. Les propriétaires et les agents immobiliers ont ensuite été contactés pour connaître les conditions de location ou de vente.

Deux constats forts émergent de cet observatoire :

  • les locaux libérés sont rapidement reloués et, chose importante pour la dynamique commerciale, ils ne se concentrent pas sur une rue mais sont répartis sur différents axes commerçants,
  • le service reçoit de nombreux porteurs de projets, témoignant du fait que Valence reste une ville attractive pour les enseignes, les investisseurs et les indépendants.

Rendez-vous Gourmand

Installée sous la Halle Saint-Jean, la Halle aux producteurs vise à favoriser les achats de proximité, valoriser les circuits courts et le savoir-faire de nos producteurs locaux ainsi que revitaliser le quartier dans lequel elle est installée. Ce rendez-vous du mardi (17 h > 20 h, heure d’été), au cœur de la vieille ville, accueille une quinzaine de producteurs de notre région qui vous font découvrir les produits de saison : fruits et légumes, fromages, charcuteries, viandes mais aussi pains, miels, confitures vendus en direct par ceux qui les ont cultivés ou préparés.

Télécharger le fichier «info_commerce_janvier 2016.pdf» (763.8 KB)