Autres expositions

Actuellement

Territoires Valence : cette exposition retrace 20 ans de travaux des étudiants en design graphique de l'Ecole Supérieure art et design de Valence, avec pour sujet "Territoire Valence". À partir du lieu de leur choix dans Valence, les étudiants mènent une enquête graphique. Cet exercice, à l’initiative de Gilles Rouffineau, professeur de photographie en design graphique, est une incitation à parcourir la ville, en l’observant, en se l’appropriant.

Au fil des années, la récurrence de ce sujet a produit, sans doute malgré lui, une collection de livres, photos, croquis, vidéos et interfaces numériques sur la ville de Valence témoignant de son évolution tant au niveau architectural, sociologique qu’écologique.

Au lieu de garder cela dans leurs cartons à dessins respectifs, deux étudiantes, Maïa Boumpoutou et Lucie Dégut, ont décidé de contacter les anciens élèves et ceux étudiant actuellement à l’ÉSAD Valence pour partager leurs projets avec les Valentinois autour d’une exposition.

Cette exposition permet d’offrir de nouveaux regards sur la ville de Valence et sur le travail que l’on peut faire dans une école d’art en design graphique, particulièrement à L’ÉSAD.

Infos pratiques :

Square Aznavour
Du 11 au 26 février
Entrée libre
Horaires à définir

Paroles communes

Cette exposition présente côte à côte les trois principales religions monothéistes, dans leurs divergences, mais aussi dans leurs similitudes. Fruit d'un dialogue interreligieux, elle se veut elle-même une invitation et une initiation au dialogue interculturel et interreligieux. L'exposition s'adresse à tout public, croyant et non croyant.

En mars (dates à définir)
Entrée libre

La Movida

Organisée dans le cadre du festival de flamenco, La Movida, qui se déroulera au Théâtre de la Ville, cette exposition présentera principalement les créations du plasticien éventailliste, Frédérick Yvan Manuel GAY.

Diplômé de l’École des Arts Appliqués de Lyon, lauréat du grand prix des métiers d’art SEMA en 2006, Frédéric Gay est aujourd’hui un des grands noms français de l’art de l’éventail. Son travail est reconnu en France et à l’étranger. Il crée pour la haute-couture, le cinéma, l’opéra… et certaines de ses créations sont présentées dans plusieurs musées français d’arts appliqués.

Frédéric Gay a installé on atelier "Appâts d'anges à Romans sur Isère depuis 2002. Il enseigne également les arts plastiques à l’école d’art de Romans.

Du 10 au 17 avril
Entrée libre

Impression

Cette exposition d'art textile présente le travail du collectif "Enfibre", composé de 9 femmes créatrices en art textile.

Elles travaillent tissus, fils, laines, soies, textiles divers, matières improbables et utilisent la teinture, la peinture, la broderie de manière plus ou moins conventionnelle.

Tous les 2 ans, le collectif organise une exposition originale sur une thématique.

Elles ont décidé de décliner pour cette exposition la thématique « impression », et faire découvrir l’art textile, dans une démarche de création contemporaine.

Par leurs expositions, le collectif souhaite contribuer à sa manière à donner à l’art textile une légitimité et une place dans le monde de l’art.

Mai (dates a définir)
Entrée libre

Zoé Beloff « Le rire des choses »

Cette exposition proposée par l'ESAD Grenoble-Valence est une création originale pour la Bourse du Travail, fruit du travail en résidence de l'artiste américaine Zoé Beloff.

"Le Rire des choses" explore comment la technologie – photographie, cinéma, et médias numériques – oriente et modèle le corps de l’ouvrier, des années 1890 à nos jours. L’exposition présente des images d’archives, ainsi que des travaux de l’artiste, comprenant de la vidéo, des photographies, des impressions de grande dimension et des dessins réalisés sur place.

L’exposition fait référence à la Bourse du Travail comme un lieu qui transforme l’individu en ouvrier, c’est-à-dire une personne qui vend sa force de travail sur un marché concurrentiel. Le propos est de rendre visible cette transformation qui s'opère à l’ère industrielle, lorsque les humains et les objets sont mis à égalité sous le signe de la loi de la valeur d’échange. Dans ce système, les personnes sont traitées comme des objets, comme des pièces interchangeables dans une usine, alors que les marchandises produites par ces ouvriers commencent à s’animer.

Zoé Beloff est née en 1958 à Edimbourg, artiste résidant à New York, réalisatrice de films et archéologue des médias. Ses productions se présentent principalement sous la forme d’installations, de films, de dessins et d’écrits.

Le travail de Zoé Beloff s’inscrit profondément dans l'histoire. Elle crée souvent des œuvres qui interviennent dans le passé, liant ensemble anciennes et nouvelles technologies, des concepts et des matériaux dans les récits mêlant fiction réalité.

Son travail a été reconnu à l'échelle internationale, avec des expositions au Whitney Museum of American Art (New York), le Museum of Modern Art (New York), le Centre Pompidou (Paris), le Museum of Modern Art (Anvers), Whitney Biennale 2002 et la Biennale d’Athènes en 2009. Elle a été récompensée par un Guggenheim Fellowship (2003). Elle est professeur au Département d'études des médias et Art au Queens College, à New York.

Du 17 mai au 4 juin
Vernissage mardi 16 mai à 18h30
Entrée libre

Bernard Caussèque et Philippe Guignes : "Figures décomposées, figures mentales"

Bernard Caussèque, peintre, et Philippe Guignes, photographe, ont choisi une nouvelle fois d’associer leurs créations pour donner vie à ce projet. Les dessins et huiles sur toile de Figures décomposées ainsi que les photographies de Figures mentales résonnent en écho d’une vision de l’humain, où domine le tragique de l’évolution et de ses métamorphoses.

Hommes ou chimères, matière organique ou sève s’épanchant, souffrances humaines ou végétales, ce double regard sur notre condition est une remise en question des apparences visibles, des enveloppes trompeuses, des écorces illusoires.

 Fin mai – début juin (dates à définir)
Entrée libre

 

Cédé : "Jouvet trait(s) bien"

Autodidacte, Cédé, promène depuis 1967 son coup de crayon de l'illustration au dessin de presse, de la publicité au graphisme… le tout en "maître artisan" créatif.

Cette exposition "pour le plaisir de montrer" et de partager nous fait découvrir toute la palette créative d'un illustrateur du quotidien

 


Août – fin septembre (date à définir)
Entrée libre

 

.