Réforme du stationnement : Valence présente sa nouvelle politique

Une réforme qui concerne 800 communes en France

Le 1er janvier 2018, le stationnement payant sur voirie sera dépénalisé et décentralisé, comme l’impose la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM).

Conséquence de cette réforme : les 800 communes concernées (grandes villes, villes moyennes et villes touristiques disposant de places de stationnement payant sur la voirie) doivent fixer le tarif du « forfait de post-stationnement » (FPS) qui sera appliqué sur leur territoire en remplacement de l’amende pénale de 17€.

Cette loi doit permettre une meilleure cohérence, au niveau local, entre le montant de la sanction et le prix du stationnement pour dissuader les automobilistes de se garer sans payer.

L’argent récolté par les collectivités via le FPS servira notamment à développer des projets de mobilité durable, fluidifier la circulation, favoriser l’utilisation des transports en commun et renforcer l’attractivité commerciale du centre-ville.

Les autres amendes pénales restent en vigueur (35€ pour le stationnement gênant ou abusif et 135€ pour le stationnement dangereux ou très gênant).

Une politique de stationnement simplifiée et des tarifs en baisse de 10%

Valence a saisi l’opportunité de cette décentralisation du stationnement pour baisser les tarifs de 10% et simplifier sa politique de stationnement au moyen d’un nouveau zonage.

Dès 2018, 2 zones (contre 5 actuellement) coexisteront pour le stationnement de 9h à 12h et de 14h à 19h sauf les dimanches et jours fériés :

  • La zone violette, située près du centre-ville, est limitée à 2h15 de stationnement maximum,
  • La zone orange, un peu plus éloignée du centre, permet de stationner jusqu’à 4h15.

Le tarif pour pour la durée de stationnement moyenne constatée de 45 minutes sur les places violette est de 0,40 €.

Et toujours 2 000 places de stationnement gratuit proches du centre-ville.

Près de 500 places sur lesquelles les 30 premières minutes sont gratuites.

 NOUVEAU ! Des places réservées au stationnement rapide (30 minutes gratuites)

  • Sur les places de livraison de 11h30 à 19h (au lieu de 20 minutes actuellement)
  • Sur les places bleues à proximité des commerces: place de la Paix, place Danton dès 2018, d’autres zones sont à l’étude.
  • Pour stationner sur ces places, les automobilistes devront se munir d’un disque européen (en vente chez les buralistes dès le début du mois de janvier).

 Un forfait de 30€, minoré de 10€ en cas de paiement rapide

A partir du 1er janvier 2018, l’automobiliste qui ne paiera pas ou dépassera  la durée de stationnement  acquittée sera  redevable d’un FPS dont le montant a été fixé à 30€, un tarif qui reste dans la moyenne nationale (50€ à Paris, 30€ à Metz).

La somme éventuellement payée au préalable pour le stationnement sera déduite du montant du FPS.

Une notice déposée sur le pare-brise informera les automobilistes du contrôle qui a été effectué et du FPS à payer.

Par ailleurs, la Ville a souhaité mettre en place un tarif minoré (-10 €) pour les automobilistes qui paieront leur FPS dans les 4 jours (paiement par CB ou par pièces, directement à l'horodateur, par internet ou au guichet situé 9 rue Cujas).

Au-delà du délai de 4 jours, l’avis de paiement est envoyé au domicile du conducteur, précisant le montant et les modalités de paiement.

L’équilibre économique du stationnement

 La réforme impose de mettre le matériel en conformité (nouveaux tickets, nouveaux logiciels…). C’est pourquoi la Ville modernise l’ensemble des horodateurs (installation progressive jusqu’au 31 décembre) afin de permettre la mixité des modes de paiement (pièces, carte bancaire avec ou sans contact, smartphone grâce à l’application mobile Whoosh) et d’inciter au paiement en première intention.

 Le budget alloué par la Ville :

  • 330 000 € ont été investis en 2017 pour la modernisationdu stationnement, et 135 000 € en 2016,
  • 8 agents de sécurité sur la voie publique (ASVP) sont chargés du contrôle pour favoriser la rotation, soit 240 000 € de masse salariale,
  • Achat de terminaux de contrôle (Smartphones équipés de logiciels spécifiques) pour les ASVP : 25 000€
  • Recrutement d’un nouvel agent pour la gestion des contestations (nouvelles compétences pour la Ville)
  • Le montant des recettes des horodateurs est d’environ 680 000 € en 2017.

Le stationnement à Valence en chiffres

6800 places dans le centre-ville élargi :

  • 2 700 places en parking, soit 40% de l'offre
  • 2 100 places sur des zones de stationnement
  • 2 000 places gratuites sur voierie, soit 30% de l'offre