Festival Sur le champ ! 2017

Le festival Sur le champ ! reprend possession du Champ de Mars pour une série de concerts 100 % gratuits.
À partir de 20 h, le « Before du festival » investira la petite scène face à la buvette avant de laisser place aux concerts sur la grande scène dès 21 h.
Des food-trucks permettront de se restaurer sur le site dès 19 h.



DIMANCHE 9 JUILLET : ouverture classique

20 h > Orchestre symphonique de Bryansk

Le prestigieux orchestre russe (et son chef d’orchestre d’origine arménienne) sont en résidence tout l’été dans la région Rhône-Alpes. Exceptionnellement, cette soirée remplace la soirée de projection de l’opéra de Lyon en plein-air. L’orchestre symphonique de Bryansk est connu comme l’un des orchestres les plus « artistiques » de Russie. Il possède actuellement à son répertoire un grand nombre de programmes de concert. Il a la réputation d’avoir une grande maîtrise de l’exécution, un excellent jeu d’ensemble et un sens très fin des styles. Le répertoire de l’orchestre est étendu et varié, allant des classiques jusqu’aux compositeurs modernes. Parmi eux, Vivaldi, Corelli, Bach, Haendel, Mozart, Tchaïkovsky, Chostakovitch, Schoenberg et beaucoup d’autres.

MERCREDI 12 JUILLET : alliance de la pop, du classique et de l’électro

21 h > Juliette Armanet

Juliette Armanet : une voix, des textes, et un piano. Une équation simple, rare, que la chanson française attendait impatiemment. Avec un vrai sens de la scène, la jeune femme foule le sol de ses idoles et assure en solo de beaux moments musicaux, drôles et intimes, à l’Olympia, au Grand Rex, ou encore au Printemps de Bourges. L’artiste impose aujourd’hui la relève, tout en s’inscrivant naturellement dans l’héritage de la variété « chic ». La voilà, en digne fille de nos mélodies chéries !

Site internet

YouTube

Page Facebook

 

22 h > Camille Berthollet & Julie Berthollet

Camille et Julie jouent en duo sous la forme 2 violons, violon-violoncelle, violon-piano, violon-alto, violoncelle-alto ainsi qu’à 4 mains. Elles sont gagné différents prix en duo, ont été invitées à jouer avec leur quatuor Violonissimo en avant-première du Concert du prestigieux Tokyo String Quartet à Genève mais aussi pour WQXR aux USA, la radio classique n°1 à New York.

YouTube

Pages Facebook de Camille Berthollet et Julie Berthollet

 

 

 

23 h > Paradis

Paris, 2010. Une soirée organisée par des amis communs, l’évidence d’une collaboration qui s’impose au fil de la discussion. Les premiers titres naissent. Tim Sweeney, animateur américain depuis plus de 15 ans d’une radio emblématique de musique électronique à New York, les remarque. Cette rencontre permettra au groupe Paradis d’inaugurer le label de l’américain Beat in the Space, avec un premier maxi qui leur ouvrira les portes du monde entier.

Site internet

YouTube

 Page Facebook

MERCREDI 19 JUILLET : pop en force

21 h > Palatine

Le quatuor Palatine définit sa musique comme un climat post-folk blingue qui fait se croiser Nick Cave et le serge Gainsbourg londonien et qui restaure les torrents blues de Colette Magny dans une hypnose à la Anthony and the Johnsons. A l’été 2015, le groupe diffuse trois titres enregistrés en live au studio Pigalle à Paris et donne son premier concert en septembre. Sept mois plus tard, en avril 2016, ils remportent le prix chorus des haut seine et sont sélectionnés pour les inouïs du Printemps de Bourges. Ils enregistrent entre temps leur premier EP dont le premier single, Baton Rouge sort le 7 octobre 2016, accompagné d’un clip animé, réalisé par Vincent.

Site internet

YouTube

Page Facebook

22 h 15 > Catherine Ringer

Clin d’œil à ses enfants qui ont joué sur cette scène en 2016 avec leur groupe Minuit ! Retour à la Pop Musique ! C'est pendant son aventure Tango au sein de Plaza Francia (derniers concerts en novembre 2015) qu’elle commence son prochain album. Avant même sa finalisation (nouvel album à paraître en 2017), la scène lui manquant, elle monte un groupe et part faire une quinzaine de dates, hors circuit-promo traditionnel ! A Valence, elle jouera quelques-unes de ses nouvelles chansons ainsi qu'un assortiment de titres des Rita Mitsouko, de son album précédent, et des musiques de film.

Site internet

YouTube

Page Facebook

JEUDI 20 JUILLET : soirée musiques du monde

21 h > Samira Brahmia

Née en France, Samira a grandi et vécu une grande partie de sa vie en Algérie. Elle y découvre la musique lorsqu'elle est enfant, en s'essayant au piano. Elle monte pour la première fois sur scène en 1994, avec un groupe phare algérien des années 90. Influencée, très tôt, par la culture anglo-saxonne, cette auteure, compositeur, interprète, mêle les influences pop-rock, traditions celtiques et sonorités du grand sud algérien dans ses chansons. En 2003, Samira quitte l'Algérie pour s'installer en France. Elle vit aujourd'hui de sa musique et prête sa voix à des films et à des publicités.

YouTube

Page Facebook

 

 

 22 h 15 > Hindi Zahra & Fatoumata Diawara

L’une est d’origine berbère et cultive une soul multilingue de caractère, l’autre, ultra-charismatique, est malienne et taquine ses racines mandingues avec une énergie solaire : devenues amies dans leur jeunesse, les deux chanteuses et folkeuses de caractère partagent la scène et célèbrent une amitié née il y a une dizaine d'années loin des projecteurs. Avant la gloire, Hindi Zahra et Fatoumata Diawara partagent bien souvent la scène de l'Olympic Café, le rendez-vous des musiques en devenir qui se niche du côté de la Goutte d'or. Bientôt, les deux chanteuses se révèlent aux oreilles du grand public, jettent des ponts entre les cultures et font rayonner l'Afrique moderne dans le monde. Aujourd'hui, elles reviennent sur leurs débuts, en toute amitié, histoire d'unir la folk sans œillères de l'une et la soul sans frontières de l'autre.

Sites internet de Hindi Zahra et Fatoumata Diawara

Pages Facebook de Hindi Zahra et Fatoumatra Diawara

YouTube

VENDREDI 21 JUILLET: place au groove

21 h > Wailing Trees

Nominé aux Victoires du Reggae dans la catégorie « Artiste révélation 2014 » puis vainqueur du « Rototom European Reggae Contest 2014 », Wailing Trees ne cesse de monter en puissance depuis la sortie de son album « Selon ma nature » en octobre 2012. Jeune groupe dynamique et ambitieux, il distille avec élégance un reggae teinté de soul, de jazz, de rock et de musiques du monde. Avec des textes sincères et actuels portés par une voix unique, Wailing Trees crée son propre univers. Frais, explosif et bien ficelé, c’est une valeur sûre à voir en live !

Site internet

YouTube

Page Facebook

22 h > Wax Tailor

Voilà plus de 10 ans que Wax Tailor trace sa route sur des chemins de traverse, 4 albums, 2 doubles albums live, près de 600 concerts, souvent à guichet fermé, dans plus de 50 pays, le tout en parfaite indépendance. Aussi à l’aise sur les grandes scènes de festival qu’associé à un orchestre symphonique, la réputation scénique de son groupe n’est plus à faire. A l'automne 2016, il sort un nouvel album imaginé sur la route, durant sa dernière tournée aux US, un road trip musical sous influences soul, blues et autres sonorités du grand ouest. Il donnera la primeur de cette nouvelle création en France, accompagné sur scène par son équipe et quelques nouveaux visages.

Site internet

YouTube

Page Facebook

SAMEDI 22 JUILLET : clôture au zénith

21 h > Madame Bert

Ce rappeur valentinois a réussi au fil du temps à se faire une belle réputation à l’échelle de la région. Une découverte au Printemps de Bourges de cette année. Un beau destin s’ouvre à cet artiste qui allie un flow à l’agilité vertigineuse et un véritable univers personnel.

Site internet

Page Facebook

 

 

22 h 15 > L'age d'or du rap francais

C’est toute l'histoire du rap des années 90 qui part en tournée. L'Âge d'Or du Rap Français est un spectacle exceptionnel, qui retrace en musique, avec les artistes et auteurs de tous les classiques des années 90 à 2000, les temps forts de cette décennie. Toutes les écoles du rap seront représentées, avec des combinaisons improbables et inédites. Un spectacle de clôture au zénith pour retracer l'histoire du rap du R&B en France avec ses propres artistes, revivre les classiques qui ont bercé la jeunesse de l'époque à travers les live de ces artistes cultes, plonger ou replonger dans l'univers de ces légendes vivantes. Back to the 90's avec Assassin (Official), Neg Marrons officiel,
Stomy Bugsy / Gilles Duarte, Nuttea, Les Sages Poètes de la Rue !

Page Facebook

 

14 juillet : fête nationale


Le vendredi 14 juillet, venez assister au désormais traditionnel feu d’artifice sur le Champ de Mars suivi du bal des pompiers. Des animations musicales viendront ponctuer cette grande fête populaire.

Toutes les infos sur :
www.festival-surlechamp.fr

Bureau du festival : 04 75 44 90 40

Édition 2017 - retour en images

Édition 2016 - retour en images

Sur le Champ ! Un nouveau nom pour le festival de Valence pour un nouvel écrin. Du 16 au 23 juillet 2016, ce temps fort de l’été a accueilli 18 artistes lors de 6 soirées de concerts entièrement gratuites sur le Champ de Mars.

Pour donner le « la » de cette nouvelle édition, les musiciens « bondissants » de La Caravane Passe ont enflammé la pelouse du Champ de Mars avec leur mélange de musique traditionnelle des Balkans et de sonorités plus actuelles. La température n’a pas faibli avec la présence sur ces six soirées de concerts de la poésie de Vianney le 20 juillet (prix de l’artiste interprète aux Victoires de la musique 2016), de l’icône du rap français Oxmo Puccino le 21 juillet, de l’électro-soul de  General Elektriks le 22 juillet, avant une fin en apothéose délivrée par le « M. Funk » français, Sinclair, le 23 juillet. Entre-temps, une soirée en hommage à deux des artistes les plus éminents du XXe siècle a été consacrée. En complicité avec le festival Parfum de Jazz, Tribute to Ray Charles a interprété les standards du « Genius » avant de laisser la place à The JB’s original James Brown Band. La reprise des tubes de légende du « Parrain de la soul » par douze de ses anciens musiciens a rassemblé petits et grands.

Aux côtés de ces têtes d’affiches, le festival a réservé également quelques belles surprises avec notamment des premières parties composées d’artistes reconnus (Anwar le 16 juillet, Hippocampe fou le 21 juillet, Grand Blanc le 22 juillet, The Angelcy le 23 juillet,) et de talents locaux en plein boum (Marion Elgé le 20 juillet, Grandepolis le 22 juillet). 

Avec plus de 46 500 spectateurs en 2016, le succès de ce festival n’est plus à démontrer.