Eléments budgétaires 2020

Le budget primitif a été voté le 16 décembre 2020.

Télécharger les maquettes des éléments suivants :

Une dépense publique rationalisée et des priorités d’investissement sur les aménagements urbains, les sports et la jeunesse

Le budget 2020 s’élève à 107 740 285 €.

Une gestion responsable, maîtrisée et sincère de l’argent public

Avec 72 542 180 € dédiés au fonctionnement (en baisse de 1,7% par rapport au budget 2019), il confirme les efforts réalisés par la municipalité dans la maîtrise des dépenses de la collectivité incluant celles liées aux ressources humaines (diminution de 9,2 % des charges générales) et dans la gestion de l’encours de sa dette (estimation 2019 : 1026 € par habitant).

Depuis 2013, l’endettement par habitant n’a que très légèrement évolué (de 947 € à 1026 €) alors que la baisse des dotations de l’État représente 26,5 M€ de pertes cumulées depuis 2013.

Par rapport aux villes situées dans la même strate (de 50 000 à 100 000 habitants), Valence justifie de dépenses de fonctionnement, de charges de personnel et d’un encours de dette inférieurs à la moyenne de ces mêmes communes (source : Les comptes des collectivités, impots.gouv.fr).
A titre d’exemple, l’encours de la dette en 2018 à Valence s’élevait à 1036 € par habitant alors qu’il était de 1384 € en moyenne pour les villes de taille similaire.

 Grâce à ses efforts constants, Valence va au-delà des objectifs fixés dans le cadre de la contractualisation avec l’Etat (hausse maximale des dépenses annuelles fixée à + 1,2%).

L'ambition de la municipalité au service des Valentinois

Avec 35 198 105 € dédiés aux investissements, le budget permettra de déployer des politiques publiques adaptées aux besoins et aux attentes de tous, qu’il s’agisse de services pratiques au quotidien ou d’actions structurantes pour l’avenir, avec pour axe prioritaire l’amélioration du cadre de vie des habitants.

En 2020, les principaux projets concernent :

  • les écoles (370 K€ pour l’école élémentaire Vallès, 232 K€ pour l’école maternelle Bayet, 225 600 € pour l’école élémentaire Louise Michel. 15 M€ investis dans les écoles sur le mandat, 8,5 M€ dans la précédente mandature) et le domaine socio-éducatif (997 100 € investis avec des interventions prévues à la MPT du Plan et au Centre culturel Fontlozier notamment),
  • la voirie avec 600 K€ dédiés au chemin de l’Épervière, 535 K€ à la rue Edouard Branly, 295 K€ à l’avenue de Provence, 1,15 M€ aux rues Maréchal Foch / De Narvik et 970 K€ aux rues Claude Chappes / Jules Védrines dans le cadre du projet de renouvellement urbain (PRU2).
  • le sport avec la fin des travaux du futur complexe sportif de Valensolles (2,8 M€ refacturés à la Région qui finance l’opération) et les travaux au Palais des sports Pierre Mendès France (441 K€),
  • l’accessibilité avec 723 400 € alloués aux travaux de mise en accessibilité des établissements et installations recevant du public.

Le réaménagement (stationnement et plantation d’arbres) de la place d’Armes à Latour-Maubourg fait l’objet d’un budget annexe de 501 K€, sachant que 430 K€ devraient être perçus par ailleurs dans le cadre de la cession des pavillons de l’entrée.

Par ailleurs, dans la poursuite des engagements de campagne pris en 2014 par la municipalité, cette année encore et si le conseil municipal en décide ainsi, la part communale des taux d’imposition locaux n’augmentera pas.

Les propositions de taux pour 2020 (inchangés depuis 2011) : 17,20% pour la taxe d’habitation, 25,17 % pour la taxe foncière et 48,23 % pour la taxe sur le foncier non bâti.