Latour-Maubourg

Du nom du célèbre drômois, le marquis de Latour-Maubourg, général d’Empire, cette caserne est édifiée dans le dernier quart du XIXe siècle. Elle vient ainsi compléter le patrimoine militaire de Valence, déjà riche de quatre sites. Sa construction est décidée en 1876, face au polygone d’artillerie, vaste espace réservé aux exercices de tir. Destinée à accueillir un régiment d’artillerie, c’est finalement le 5e Régiment de chasseurs à cheval qui s’y installe en juin 1879.

Parfaite illustration de la caserne de cavalerie républicaine, elle se compose d’un bâtiment central pour le logement des soldats et de deux rangées d’écuries-docks. Les manèges situés dans l’axe du quartier et les entités pour l’entretien des chevaux ont disparu.

Suite au départ des militaires en 1998, elle est devenue propriété de la Ville de Valence. Après une phase de destruction partielle des bâtiments et de réhabilitation de trois ensembles bâtis, les écuries accueillent des entreprises privées et des structures liées au pôle universitaire Latour-Maubourg. Quant au bâtiment central, il abrite le pôle Médiathèque-Archives de Valence Romans Agglo.


Le quartier Latour-Maubourg en 1906. Médiathèques Valence Romans Agglo, L’Empreinte.
 
Le secteur Latour-Maubourg aujourd'hui