Les aléas climatiques

Le risque météorologique correspond à l’ensemble des aléas climatiques qui provoquent perturbations ou dangers pour les biens et les personnes.

Quels risques à Valence ?

Les aléas climatiques existent à Valence, du fait de sa situation géographique spécifique. La ville est située d’une part dans le couloir rhodanien, et d’autre part dans une zone de transition entre le climat méditerranéen du sud et le climat semi-continental au nord. Valence peut donc subir diverses variations climatiques propres à ces deux climats :

  • des tempêtes avec de fortes précipitations, des orages et des vents violents
  • des épisodes caniculaires
  • des périodes de grands froids accompagnées de neige et de verglas.

De tels aléas climatiques peuvent avoir de lourdes conséquences sur les personnes, les biens, l’activité humaine ou encore l’environnement.

Les mesures préventives

  • Météo France diffuse quotidiennement des cartes de vigilance, informant les autorités et le grand public des dangers météorologiques pouvant toucher le département dans les 24 h.
  • Les campagnes nationales de communication
  • Au niveau départemental, un plan d’alerte est élaboré par le préfet et les acteurs de la sécurité civile.
  • Au niveau communal, la ville, en lien avec le Centre Communal d’Action Sociale, est prête à activer un plan canicule et un plan grand froid. Ils ont pour but de protéger les personnes les plus fragiles notamment les personnes âgées, handicapées ou sans domicile fixe. Un plan neige est également mis en œuvre lors de précipitations neigeuses ou de pluies verglaçantes pour assurer la circulation et la sécurité de la population. Il est composé d’un service d’astreinte, avec des moyens humains, matériels et logistiques, et contient des plans et circuits à suivre par les véhicules d’interventions.

Orages et vents violents

Les risques

  • Des branches risquent de se rompre,
  • Des arbres risquent de chuter,
  • Des objets risquent d’être projetés,
  • Des fils électriques risquent d’être au sol,
  • Des dégâts sont susceptibles de se produire sur l'habitat léger et les installations provisoires,
  • Des inondations de caves et points bas peuvent se produire très rapidement,
  • Des départs de feux peuvent être enregistrés en forêt suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations.

 Les conseils et recommandations

  • Eviter les espaces verts arborés, les promenades en forêt et les sorties en montagne,
  • Ne toucher en aucun cas les fils électriques au sol,
  • Ne pas s’abriter sous un parapluie, sous un arbre ou contre une paroi,
  • Ne pas toucher les clôtures ou portillons métalliques des squares ou parcs,
  • Éviter d'utiliser les appareils électriques (dont le téléphone portable),
  • S’abriter dans son véhicule (ni décapotable, ni toit en plastique) ou dans un bâtiment proche,
  • Mettre à l'abri les objets sensibles au vent,
  • Signaler sans attendre d’éventuels départs de feux.

S’informer 

  • 08 00 26 00 00 (numéro vert de la Ville de Valence, non surtaxé)

Le saviez-vous ?

Valence a déjà été victime d’épisodes météorologiques exceptionnels avec des températures extrêmes et des vents record.
Par exemple le 28 avril 2012 le vent du Sud a soufflé à 140,8 km/h !

Pluie / inondations

Les 8 bons comportements pour l’ensemble des populations concernées par le risque inondation sont :

  • Je m’informe en écoutant la radio.
  • Je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements.
  • Je ne m’engage pas sur une route inondée.en voiture comme à pied
  • Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts
  • Je ne sors pas en cas d’orage
  • Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage
  • Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables.
  • Je ne vais pas en cas d’inondation chercher mes enfants à l’école, ils sont en sécurité.

Voir la campagne pluie inondation.

Fortes chaleurs et canicule

S’hydrater et maintenir son corps au frais

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif. Evitez sodas et autres boissons sucrées. Evitez les boisons à forte teneur en caféine (diurétiques) et ne buvez pas d’alcool.
  • Portez des habits amples, légers, clairs. Préférez le coton, qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration.
  • Utilisez ventilateurs et brumisateurs. L’usage simultané est le plus efficace.
  • Prenez régulièrement des douches fraîches (mais pas froides).
  • Si l’habitation ne peut pas être rafraichie, prévoyez de passer plusieurs heures par jour, dans un endroit frais, proche de votre domicile et repéré à l’avance.
  • Pendant les heures les plus chaudes, reposez-vous, dans un lieu frais.

 Alimentation

  • Buvez régulièrement de l’eau.
  • Ne buvez pas d’alcool.
  • Préférez les fruits et légumes crus et les plats froids.
  • Si une cuisson est nécessaire, optez pour celle qui peut être effectuée hors de toute surveillance afin de ne pas être en contact avec une source de chaleur (ex au four).
  • Mangez en quantité suffisante (ni trop, ni trop peu).

 Limiter au maximum l'activité physique

  • Proscrivez tout effort (sport, jardinage, bricolage),
  • Reportez ce qui est urgent aux heures fraiches,
  • Si vous devez faire une activité, mouillez votre T‑shirt et votre casquette avant de les enfiler, laissez-les sécher sur la peau et renouveler le procédé.

 Garder des relations sociales régulières

  • Appelez les membres de votre famille au téléphone.
  • Si nécessaire, demandez de l’aide à vos voisins. 

Proposer son aide aux plus fragiles : soyons solidaires face à une menace collective

Et au quotidien, des habitudes à adopter pour que tout se passe bien :

  • Appelez vos voisins et vos amis : ne restez pas isolé.
  • Pensez à aider vos proches, surtout ceux qui risquent de ne pas demander de l’aide à temps. Organisez-vous avec les membres de votre famille, vos voisins pour rester en contact tous les jours avec les personnes âgées, isolées ou fragiles. Ce geste d’aide mutuelle peut s’avérer décisif.
  • Protégez votre habitation contre la chaleur. Si votre habitation ne peut pas être rafraîchie, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais repéré à l’avance et facilement accessible.
  • Eviter les efforts aux heures les plus chaudes.
  • Agissez rapidement en cas de signes qui doivent alerter (chez  soi et chez les autres).
  • Signalez toute personne isolée et en difficulté au CCAS : 04 75 79 21 50 (en savoir plus sur l'accompagnement des séniors en cas de canicule)

Toute situation d’urgence en lien avec la canicule (ex : coupure électrique) doit être portée à la connaissance de la Préfecture : 04 75 79 29 61 (heures ouvrées) ou 04 75 79 28 00 (heures non ouvrables).

Enfin, tout problème à caractère sanitaire doit être signalé auprès de l’ARS : 08 10 22 42 62 ou ars69-alerte @ ars.sante.fr.

En savoir plus sur la canicule : 0800 06 66 66 (numéro gratuit) - www.gouvernement.fr/risques/canicule

Grand froid

Les consignes en période de grand froid

  • Stocker suffisamment de denrées alimentaires et de médicaments pour plusieurs jours,
  • Rester chez soi le plus possible, surtout le soir (en particulier pour les enfants et les personnes âgées),
  • Chauffage : fermer les pièces inutilisées, ne pas obstruer les bouches d’aération, ne pas faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu et éviter de se reposer très près d’une source de chauffage,
  • Se nourrir convenablement,
  • Ne pas consommer d’alcool car l’ébriété fait disparaître les signaux d’alerte liés au froid,
  • Solliciter de l’aide si besoin auprès des proches ou d’une aide à domicile,
  • En cas de sortie inévitable, adapter son habillement en couvrant les parties les plus sensibles du corps (tête, mains, pieds, cou). Avec un nourrisson ou un enfant, l’habiller chaudement et le couvrir le plus possible.
  • En cas de conduite, prendre son téléphone, une couverture et ses médicaments au cas où le véhicule serait bloqué par la neige,
  • Appeler le 115 si une personne est en difficulté dans la rue.

Plus d'infos sur le plan de viabilité hivernale et le standard neige