Gulliver, le dernier voyage

Théâtre

de 20:00 à 21:20

La Comédie de Valence

En 1990, Madeleine Louarn et les interprètes de la troupe Catalyse mettaient en scène le quatrième chapitre des Voyages de Gulliver, conte philosophique dans lequel des chevaux civilisés faisaient face à des humains incultes. Trente ans plus tard, la même bande d’acteur·rice·s professionnel·le·s porteur·euse·s de handicaps mentaux s’attèle cette fois au troisième chapitre de l'œuvre de Jonathan Swift, dans une adaptation où la peur de mourir fait place au pouvoir du rire.

Que serait un monde sans mort, sans peur, et même sans mot pour les nommer? À partir d’un travail d’écriture collective, Madeleine Louarn et Jean-François Auguste, aux côtés des dramaturges Leslie Six et Pierre Chevallier, inventent avec la troupe Catalyse une utopie contemporaine toute empreinte des intuitions critiques de Jonathan Swift.

Dans son œuvre, le satiriste anglais du XVIIIe siècle imaginait des contrées où l’on vivrait de pure raison, de mathématiques et de soif de pouvoir. Comme un rempart poétique à ce paysage aride, les acteur·rice·s se font chacun·e les auteur·rice·s de leur propre texte. Le handicap mental, au lieu d’être un tabou, devient alors le moteur d’un autre monde possible, où l’étrange amuse et ravit, et où la folie change radicalement de camp.

jeu 14.10 20h00

ven 15.10 14h30

ven 15.10 20h00

Représentation avec Souffleurs de scène