L’Empire des lumières

Théâtre

de 20:00 à 22:10

La Comédie de Valence

Un simple e-mail peut faire basculer une vie entière. Rattrapé par son passé d’espion nord-coréen, un homme reçoit l’ordre de quitter Séoul, son travail et sa femme pour rentrer au pays. De basculement en déchirures, L’Empire des lumières réveille les fantômes de la guerre de Corée.

Comment quitter, en l’espace de 24h, une vie que l’on a mis 20 ans à construire? Kim Kiyeong menait une existence sans histoire avec son épouse, jusqu’au jour où cet importateur de films étrangers reçoit un e-mail laconique: son passé d’espion nord-coréen le rattrape, il doit rentrer au pays sans laisser de trace. Voilà que l’anonymat offert par la tentaculaire Séoul se fissure. Depuis le magasin de voitures où elle travaille, Mari, ignorant tout de la véritable identité de son époux, se sent traversée par une mystérieuse onde de choc. En s’emparant du roman de Kim Young-ha, le metteur en scène Arthur Nauzyciel et l’autrice Valérie Mréjen livrent un polar où les faux-semblants valsent avec l’histoire torturée des deux Corées, déchirées par une guerre aussi fratricide que taboue. Sur une scène découpée par des écrans, les souvenirs et les réflexions intimes des personnages se mêlent à ceux des huit comédien·ne·s, elles·eux-mêmes en prise avec cette réalité. Des images s’immiscent dans le déroulement de cette journée de basculement, comme autant de failles fissurant un décor.