Nijinska Voilà la femmeSurvivances et lueurs des Noces et du Bolero de Bronislava Nijinska

Théâtre, Culture

de 20:00 à 21:15

La Comédie de Valence

Dominique Brun part sur les traces de la chorégraphe Bronislava Nijinska, figure de la danse injustement restée dans l’ombre de son frère Vaslav Nijinski, en réactivant ses Noces, en regard avec l’une de ses propres créations, co-écrite avec François Chaignaud: Un Bolero.

Chorégraphe pour les Ballets russes de Serge de Diaghilev dans les années 1920, Bronislava Nijinska a marqué l’histoire de la danse par son approche moderne du ballet et du mouvement, revendiquant à travers son esthétique la reconnaissance de la condition féminine. Pour recréer Les Noces, Dominique Brun a allié travail d’archives, inventions chorégraphiques et tableaux vivants, inspirés des œuvres de Brueghel et Rubens sur le thème des noces paysannes.

Pour Un Bolero elle convie un interprète de choix: François Chaignaud, familier de l’immersion dans les danses et musiques de l’Espagne arabo-andalouse. Si on associe volontiers le bolero à la célèbre œuvre de Ravel, on ignore souvent qu’il s’agissait à l’origine d’une danse espagnole, cousine du flamenco. C’est ainsi que Dominique Brun et François Chaignaud confrontent ces espagnolades à des directions plus contemporaines, des danses de jupes au butô japonais.

Un spectacle en deux mouvements donc, qui réaffirme l’importance du regard contemporain de Dominique Brun, aussi audacieux que documenté, sur l’histoire de la danse.