rendez-vous aux jardins

Culture, Evénement, Exposition, Visite

de 10:00 à 18:00

musée de Valence, art et archéologie

Entrée gratuite du musée pour tous samedi 04 et dimanche 05 juin de 10h à 12h et de 14h à 18h, jardin accessible.

  • Samedi 4 juin à 10h30- Visite commentée botanique du jardin épiscopal: Delphine Barnier-Meslalla, paysagiste, diplômée de L'École supérieure d’architecture des jardins de Paris, vous entraine dans une visite du jardin et vous fait découvrir son histoire, ses essences et ses particularités. Le jardin du musée de Valence, art et archéologie présente un intérêt culturel, esthétique, historique et botanique. Jardin de l’évêque de Valence, la première présence assurée date du 18e siècle. C’est au cours du 19e siècle qu’il prend l’aspect, inspiré des jardins anglais, qu’il conservera jusqu’à aujourd’hui. Le jardin est classé au titre des sites depuis 1941. > Tout public. Gratuit, sur inscription, places limitées.

 

  • Dimanche 5 juin à 10h- Atelier sur la découverte des gestes d’hospitalité, par la Compagnie Les Inachevés, en résonance avec les étapes Autour du Monde d’Hervé Di Rosa.

Depuis 2020, la Compagnie Les Inachevés organise des récoltes de gestes d’hospitalité en allant à la rencontre d’hommes et de femmes de différentes nationalités. Suite à ces dons, Moïse Touré confie à des chorégraphes l’élaboration d’un bouquet de gestes à transmettre lors d’ateliers de découvertes, ouverts au grand public. Tout public, pas de pratique de la danse nécessaire. Gratuit, sur inscription, places limitées.

  • Dimanche 5 juin à 15h- L’arbre à Palabres / Arbre à Partage, par la Compagnie Les Inachevés, en résonance avec les étapes africaines Autour du Monde d’Hervé Di Rosa

Comment renouer le fil du dialogue éprouvé par les modes de communication actuels entraînant rapidité voire fugacité des informations échangées ? La compagnie Les Inachevés et le Musée de Valence invitent à un temps de parole inspiré de la palabre africaine où chacun exprime des idées, des sentiments, des réflexions pour nourrir une discussion collective autour de problématiques universelles et artistiques. Libérer la parole de son carcan utilitaire et déshumanisé pour interroger sa valeur démocratique, une expérience plurielle.

Tout public.
Entrée libre, sans réservation dans la limite des places disponibles