Tünde [Tyndε]

Théâtre

de 20:00 à 21:15

La Fabrique

À quel point notre prénom détermine-t-il ce que l’on est? Cette abstraction qui nous colle à la peau peut enfermer dans des cases mais aussi les faire éclater. À la croisée du documentaire et de la fiction, Tünde [Tyndε], de la dramaturge éponyme, démultiplie les existences possibles à partir des projections fictionnelles que suscite son prénom, avant de remonter le fil de ses racines.

Un prénom, c’est la première chose que l'on dit de soi aux autres, ce qui nous précède souvent, et, parfois, tout ce qu’il reste d’une histoire familiale. La dramaturge et metteuse en scène Tünde Deak s’inspire de sa propre expérience pour composer une pièce où les malentendus phonétiques sont autant d’occasions de réinventer une identité, avant de basculer dans l’histoire d’un homme en exil qui change de prénom à chaque voyage. Un déracinement qu’il tente pourtant de conjurer en baptisant sa fille Tünde.

À partir d’une vieille photographie où il pose, jeune, à bord d’un bateau, le récit remonte le temps jusqu’à ce qu’il rentre au pays. Il y recouvre sa véritable identité mais voilà que c’est la terre qu’il a quittée il y a plus de 50 ans qui a changé. De la fiction à l’enquête, Tünde [tyndε] entremêle les strates existentielles qui sous-tendent une question aussi banale que «Comment tu t’appelles?»