Comment fabriquer un masque à la maison ?

Les masques faits maison sont certes moins efficaces que les masques chirurgicaux et FFP2 réservés aux soignants, mais ils permettent malgré tout de freiner la propagation du virus. Porter un masque en tissu ne vous protégera pas vous-même mais protégera les autres si vous êtes contaminé. Cela ne doit en aucun cas se substituer à l’application des gestes barrières comme le lavage des mains et la distanciation sociale.

 

Découvrez des vidéos pour vous aider à fabriquer un masque à la maison

Le masque en tissu réutilisable sans couture et sans élastique

Matériel nécessaire :

  1. Une chaussette

Le masque en tissu réutilisable sans couture

Matériel nécessaire :

  1. Élastiques
  2. Serviette, bandana, foulard, chiffon ou vieux tee-shirt…

Le masque sans couture jetable

Matériel nécessaire :

  1. Serviette de table en papier
  2. Élastiques
  3. Agrafeuse

Le masque à plis réutilisable du CHU de Montélimar

Matériel nécessaire :

  1. Tissus
  2. Élastiques
  3. Machine à coudre*

Le masque en tissu réutilisable réalisé selon le guide de l’Afnor

Matériel nécessaire :

  1. Tissus
  2. Élastiques
  3. Machine à coudre*

Téléchargez le patron du masque à plis réalisé par l'Afnor.

* Si vous n’avez pas de machine à coudre, vous pouvez effectuer les coutures à la main. La fabrication demandera plus de temps, mais est tout à fait possible.

Les différents types de masques

Le masque de protection respiratoire individuelle (de type FFP2)

  • Le port de masques de type FFP2 est réservé au personnel soignant.
  • C’est un masque filtrant, destiné à protéger le porteur contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne. Il le protège a fortiori aussi contre le risque
    de transmission par gouttelettes.
  • Il est composé d’une pièce faciale (demi-masque ou masque complet) et d’un dispositif de filtration et sa durée de protection varie entre trois et huit heures, mais il est difficilement supporté au delà de quelques heures.
  • Une fois mis en place, le masque ne doit plus être touché. Une fois enlevé, il ne doit pas être réutilisé. Il doit être changé immédiatement en dehors de la présence du patient, chaque fois qu’il est souillé, mouillé, ou mal positionné sur le visage.

Les masques chirurgicaux

  • Ces masques de protection sont réservés aux personnes malades, à leurs contacts, aux professionnels de santé recevant des personnes malades et aux personnes chargées des secours aux victimes et aux transporteurs sanitaires.
  • Destinés à filtrer les bactéries et à éviter de contracter le virus, ils sont habituellement portés au bloc opératoire pour éviter d'abord que les bactéries de la bouche du chirurgien ne soient projetées sur les plaies chirurgicales des patients.
  • Ils doivent être jetés dès qu’ils sont mouillés ou souillés. Il faut ensuite se laver les mains à l’eau et au savon ou se les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique.

Les masques "alternatifs"

  • Face à la pénurie de masques "normés", l'Académie de médecine conseille à la population de porter des masques alternatifs, y compris ceux confectionnés de manière artisanale, et ce dans le but de freiner la propagation du virus. Ce masque en tissu ne vous protégera pas vous-même mais protégera les autres si vous êtes contaminé. 
  • Comment utiliser le masque ?
    • Lavez-vous les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique avant toute manipulation du masque (et si vous le touchez une fois porté ou en le retirant)
    • Pour l'ajuster et le retirer, manipulez-le exclusivement par les attaches et ne touchez pas le tissu.
    • Le masque doit couvrir le nez, la bouche et le menton.
    • Le masque n'est plus efficace après 4 h d'utilisation ou s'il a été humidifié par la salive.
    • Après chaque utilisation, placez le masque à laver dans un contenant spécifique (sac propre).
    • Lavez le masque 30 minutes minimum à 60 degrés avec votre produit de lessive habituelle avant sa toute première utilisation ainsi qu'après chaque utilisation. Utilisez le sèche-linge si possible.
    • N'utilisez plus le masque après une dizaine de lavage (placez-le dans un emballage et jetez-le dans une poubelle fermée)
  • Attention, le port d'un masque n’exonère pas du respect des gestes barrières : se laver les mains, respecter les mesures de distanciation sociale...