Le patrimoine valentinois

Une ville aux intérêts patrimoniaux et paysagers variés

La carte ci-dessous recense tous les édifices et espaces verts, inscrits, classés et labellisés de la ville ainsi que les édifices et espaces verts officiellement remarqués et reconnus comme faisant partie du paysage patrimonial de Valence.

Outre ces reconnaissances officielles, la ville possède de nombreux édifices ou espaces verts remarquables, situés en dehors du périmètre de la ville historique.
Moins connus car moins centralisés, ou apparaissant comme plus « ordinaires » que les sites historiques majeurs de Valence, ces sites n’en sont pas moins importants.
Le repérage exhaustif du patrimoine valentinois permet une meilleure connaissance de la richesse de la ville. Il nous incite également à proposer une règlementation adaptée pour le protéger sans pour autant le sanctuariser.


Construite dans les années 1930, la cité-jardin de Valensolles est labellisée « Architecture contemporaine remarquable ».
 
Dans la rue des Alpes, la Maison des Colonels a été construite en 1907.


Situées dans le quartier du Petit-Charran, les Maisons Castor ont été construites après la 2nde guerre mondiale.

Création d’un Site patrimonial remarquable

Afin d’assurer une protection adéquate de la richesse patrimoniale valentinoise, la révision générale du PLU est accompagnée de la création d’un Site patrimonial remarquable.

Un diagnostic, réalisé sur l’ensemble du territoire communal en croisant les analyses thématiques (histoire, typologie des bâtiments…) et des visites de terrain, permettra de définir son périmètre qui sera
ensuite proposé par la Ville aux services de l’État. Il concernera le ou les secteurs de la ville dont la conservation, la restauration, la réhabilitation ou la mise en valeur présente un intérêt architectural,
archéologique, artistique ou paysager.

 Quelques-unes de vos observations sur le patrimoine

« Accompagner les préservations de patrimoine par des financements. »
« Rénovations : complexité pour concilier rénovation énergétique des bâtiments et prescriptions architecturales de l’ABF. »

1 commentaire(s)

  • Commentaire de BERNARD posté le 20 décembre 2020 à 07:49

    Qu'en est-il

    1-du parc St Ruff....ancienne préfecture....situé sur un site romain

    2-de la côte des chapeliers

    3-de la basse ville avec ces maisons de pêcheurs

    • Commentaire de Fleur posté le 2 juillet 2021 à 21:46

      Bravo pour ce recensement alliant patrimoine historique et naturel (parcs, fleurs), toutefois je suis d'accord avec Bernard pour dire qu'il reste encore plusieurs sites d'intérêt qui mériteraient d'être ajoutés à cette liste.

      Cordiales salutations

      Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

    Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires