Réponses / Mini-quiz #4

En quelle année l’Hôtel de Ville de Valence a-t-il été classé monument historique ?

En 2018

Depuis le 21 novembre 2018, l’Hôtel de Ville de Valence est officiellement inscrit à l’inventaire des monuments historiques, du fait de son intérêt au point de vue de l’Histoire et de l’art et de « la qualité de son programme architectural et décoratif ».  

C’est en 2017 que la Ville fait la demande, pour redonner sa valeur historique à ce bâtiment emblématique, de la protection du bâtiment et de ses décors et mobiliers au titre des monuments historiques auprès de la Direction régionale des affaires culturelles d’Auvergne-Rhône-Alpes (DRAC). Le dossier a reçu un avis très favorable du jury, qui souligne « l’exemplarité de la démarche » de la Ville.

Valence se distingue par un important patrimoine historique avec 21 monuments ou sites classés ou inscrits au titre de Monuments Historiques et un parc labellisé « jardin remarquable » : le parc Jouvet.

 

 

Édifices classés Monuments historiques

  • Le Pendentif depuis 1840, sur la première liste des Monuments historiques en France
  • La cathédrale Saint-Apollinaire depuis 1869
  • Le temple Saint-Ruf depuis 1921
  • La Maison Dupré Latour depuis 1927
  • La Maison des Têtes depuis 1944
  • Le Kiosque Peynet depuis 1982
  • L’ancienne Chapelle des Cordeliers depuis 1983

Édifices inscrits aux Monuments historiques

  • La porte de l’Arsenal depuis 1926
  • La chapelle Notre-Dame-de-Soyons depuis 1965 (1926 pour la façade)
  • Le clocher-porche de l’église Saint-Jean depuis 1978
  • L’escalier intérieur et la rampe de l’ancien hôtel de Pampelonne depuis 1981
  • L’escalier intérieur et la rampe de l’ancien hôtel Tardy de Montravel depuis 1982
  • Le pavillon central de la gare depuis 1982
  • La porte d’entrée, l’escalier et la rampe de l’hôtel de Bressac depuis 1983
  • La porte d’entrée, l’escalier et la rampe de l’hôtel des Ponts et Chaussées depuis 1983
  • L’ancienne Chapelle des Capucins depuis 1997
  • Les villas des Cigales et Margot de l’ancien clos Genest depuis 1997
  • L’abbaye Saint-Ruf intramuros depuis 1999
  • La Villa Gayet depuis 2006
  • Le domaine de Valensolles en 2007
  • Les vestiges de l’ancienne abbaye de Saint-Ruf (hors les murs) depuis 2014
  • Le Domaine de Murat-Fontlozier depuis 2016
  • Question à venir - thermographie

Quelles artères forment la ceinture du vieux Valence ?

  Boulevards Bancel, Vauban, Maurice Clerc/Alsace

En 1842, Valence est délivrée de son statut de « place de guerre » : elle peut enfin démolir ses remparts qui l’enferment dans un carcan de pierre.
Ces remparts sont transformés en boulevards sur lesquels débouchent de nombreuses rues permettant ainsi de relier le centre ancien aux faubourgs du XIXe.

Quel quartier fêtera son centenaire en 2030 ?

Valensolles

Cette cité-jardin est née de la loi Loucheur de 1928 sur le logement social. Dès 1930, la construction de 44 pavillons (dont une première tranche en accession à la propriété) est lancée. Le plan rectangulaire des rues, les îlots assez grands et espacés, l’interposition de buissons et arbustes entre les maisons, sont les caractères dominants d’un urbanisme ouvert à la lumière. La « Grande Maison » et ses cheminées à mitres caractéristiques construire en 1933 représente les aspirations sociales de l’époque. Dans les années 1950, le quartier s’étoffe avec les premiers immeubles à deux ou trois étages et les ensembles plus hauts seront construits dans les années 1960 et 1970.