3 grands objectifs ont été définis par les élus pour ce nouveau Plan local d'urbanisme.

Apaiser la ville

  • par une urbanisation raisonnée, en protégeant les zones moins denses d’habitat pavillonnaires au cœur des quartiers, en respectant les spécificités et l’identité de chaque quartier et en stoppant l’étalement urbain ;
  • par des règles mettant en valeur la qualité architecturale des bâtiments ;
  • par la protection et la mise en valeur des éléments patrimoniaux et historiques de la ville.

Mettre en œuvre la transition écologique

  • par un renforcement des règles en faveur du développement durable (mobilités douces, végétalisation, bâtiments à faible empreinte énergétique) ;
  • par la préservation et la protection des zonages agricoles, des écosystèmes naturels, des continuités écologiques et des canaux ;
  • par la mise en valeur et la protection des paysages remarquables* de la ville ;
  • par des orientations favorisant l’économie et l’agriculture de proximité et stoppant le développement de nouvelles zones commerciales de périphérie ;

Agir pour une ville équilibrée et attractive

  • par une stratégie de développement rationalisée des zones d’activités,
  • par une juste répartition économique entre les zones commerçantes et tertiaires du centre-ville et les zones périphériques,
  • par un renforcement des sites universitaires pour en faire de véritables campus (fonctionnels, accessibles, végétalisés…).

Téléchargez la délibération.

 

* Le paysage peut être défini comme remarquable par sa cohérence, sa richesse particulière en matière de patrimoine ou encore comme témoin de modes de vie et d’habitat.