Le réseau de chauffage urbain

La nouvelle chaufferie biomasse d'Energie Verte de Valence, alimentant le réseau de chaleur de la ville été inaugurée le 6 octobre 2020. Alimentée par des déchets de bois entièrement issues de la filière locale, elle permet aux usagers de bénéficier d’une chaleur issue d’énergies renouvelables respectueuses de l’environnement.

La puissance totale installée de la chaufferie est de 43 MW. Elle se compose de :

  • deux chaudières biomasse (3,7 + 6 MW)
  • une pompe à chaleur (2,5 MW)
  • trois chaudières gaz (3x 10 MW) utilisées en appoint et secours pour garantir la continuité de la fourniture de chaleur.

La chaufferie biomasse consommera, à terme, jusqu’à 20 000 tonnes de déchets de bois (bois-énergie) par an, entièrement issues de la filière locale, provenant d’un rayon de 100 km maximum. En moyenne,12 camions par semaine approvisionneront ce site. Ainsi, le choix de la biomasse permet de consolider l'économie locale, de renforcer la filière bois et de créer des emplois non délocalisables.

Pour préserver la santé des Valentinois et la qualité de l'air, les technologies de dernière génération ont été installées. Les objectifs du niveau d'émissions, en particulier, sont bien inférieurs à la réglementation en vigueur et seront contrôlés en continu.

Dès octobre 2020, plus de 55% d'énergies renouvelables alimentent le réseau.
L'arrêt de la cogénération gaz programmé en 2025 permettra d'atteindre 70% d'Energie renouvelable

Le réseau a été également modernisé

Le réseau de chaleur de Valence, créé en 1967, était auparavant entièrement alimenté par des énergies fossiles. Outre la création de la chaufferie biomasse EVVA*, des travaux de rénovation et de modernisation des installations existantes ont eu lieu dès 2017. Le réseau de distribution atteindra à terme 22 km, couvrira les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire de 7 500 équivalents-logements. Il permettra également d’éviter les émissions de plus de 12 000 tonnes de CO2 chaque année, soit l’équivalent des émissions d’environ 10 000 voitures.

Après une première baisse du coût de la chaleur en 2019, les usagers vont bénéficier d’une nouvelle baisse de coût au 1er octobre 2020 grâce à l'utilisation de plus de 50 % d'énergie renouvelable. Le prix moyen de la chaleur aux abonnés va ainsi baisser de 19% par rapport à la situation de 2018.

Le projet global représente un investissement total de 24,5 M€ et bénéficie d’un soutien financier de l’ADEME Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 5,6 M€.

*Energie Verte de Valence, filiale du Groupe Coriance, exploite le réseau de chaleur de la Ville de Valence dans le cadre d’une délégation de service public dont les objectifs principaux sont la mise en œuvre de moyens de production de chaleur respectueux de l’environnement et la maîtrise du coût de la chaleur pour tous les usagers grâce au développement du réseau de distribution.