Chaque année, la grippe est responsable de nombreuses hospitalisations et de nombreux décès, notamment chez les personnes fragiles. L’épidémie de grippe saisonnière survient en principe de décembre à mars.

La prévention de la grippe se fait à deux niveaux :

  • Adoption des gestes barrières
  • Vaccination proposée à partir de la 2e quinzaine d’octobre.

Des gestes simples de prévention, adoptés au quotidien, permettent de réduire la transmission des infections virales en période d'épidémie. Ces gestes barrières font barrage aux virus et contribuent à se protéger et à protéger son entourage.

En prévention de cette épidémie de grippe saisonnière, la vaccination est mise en place à l’automne.

Cette vaccination concerne en priorité les personnes fragiles : personnes âgées, personnes ayant des pathologies particulières les rendant fragiles, femmes enceintes… Elle est aussi recommandée chez les professionnels de santé dans certaines professions indispensables (secours, sécurité…).

Pour les personnes à risque (qui peuvent développer une forme grave de la grippe), la vaccination représente le moyen le plus efficace de prévention car elle réduit incontestablement le risque de complications graves et de transmission du virus.

Le rapport bénéfice/risque est très en faveur de l'acte vaccinal car les effets indésirables sont le plus souvent bénins (réactions locales légères et transitoires). Les effets bénins tels que fièvre, douleurs musculaires ou articulaires, maux de tête ou encore malaises sont rares alors que la diminution du nombre de décès grâce à la vaccination est notable.
Environ 2 000 décès qui sont évités en moyenne chaque année chez les personnes âgées grâce à la vaccination.

Contrairement à certaines idées reçues, aucun des composants contenus dans le vaccin ne peut provoquer la grippe. La fatigue qui peut survenir dans les suites de la vaccination est liée à la réaction immunitaire produite par la vaccination : l’organisme fabrique des défenses immunitaires qu’il met en mémoire et c’est ce mécanisme qui est ressenti de manière variable selon les individus.

La vaccination est importante car elle permet une protection individuelle contre les formes graves et une protection collective en limitant la circulation du virus.

Chaque année, le centre de vaccination de la Ville propose une campagne de vaccination antigrippale en fin d'année.

Plus d'informations
Centre de vaccinations publiques et internationales
Pôle Santé de la Ville - 4 rue du Clos Gaillard
04 75 79 22 14
vaccination @ mairie-valence.fr

Préserver sa santé aujourd’hui et inventer celle de demain

À l’occasion des 100 ans de la santé publique à Valence, la Ville organise un événement autour de la santé, du 18 au 20 novembre à la médiathèque de Latour Maubourg.

Préserver sa santé aujourd’hui et inventer celle de demain

De nombreux acteurs de santé locaux animeront des conférences, des ateliers pratiques et ludiques, des rencontres en petits groupes, pour échanger sur notre santé d’aujourd’hui et de demain.

Deux jours pour découvrir des outils afin de rester en bonne santé ou mieux accéder aux soins, pour échanger avec des malades experts ou des professionnels de santé, pour réfléchir avec des chercheurs, des militants d’associations, des enseignants…

Deux jours ouverts à tous avec des ateliers spécialement conçus pour les familles (parents- enfants), les jeunes, les malades chroniques, les personnes en situation de handicap, les professionnels de santé…

Le samedi 20 novembre, au Centre Santé Jeunes, faites un point sur votre santé : plusieurs partenaires se mobilisent pour réaliser des dépistages (vue, audition, diabète, insuffisance rénale, cancers), échanger avec des malades experts de leurs maladies et des professionnels de santé, vous informer pour mieux vivre avec la maladie… 

Inscription fortement recommandée :

  • En ligne
  • Par mail à dsp @ mairie-valence.fr
  • Par téléphone au 04 75 79 22 11

Le nombre de places étant limité, nous vous invitons à vous inscrire au plus vite (accès à la médiathèque sur présentation du pass sanitaire).

Les métiers de la Direction Santé publique : chargée de mission Octobre Rose

Céline Uhring-Giacomoni est chargée de mission Octobre rose au sein de la Direction Santé publique.

  • En quoi consistent vos missions au sein de la Direction santé publique ?

    En tant que chargée de mission au service « prévention et accès aux soins », j'apporte un soutien administratif et logistique à la psychologue du Point Relais Oxygène pour l’animation du réseau d’acteurs de terrain appelé Adultes Relais (professionnels ou bénévoles en contact des 16-25 ans ou de leurs familles).

    À ce jour près de 600 personnes ont un rôle d’écoute, d’orientation et de soutien vis-à-vis de ce public. J’organise la mise en place une fois par an d’un cycle de formation/sensibilisation pour la prise en compte de la souffrance psychique des jeunes et la prévention des comportements à risques, et la programmation tout au long de l’année de rencontres-échanges et conférences-débats sur des questions de jeunesse.

    Parallèlement à ce dispositif, j’anime le collectif « cancers féminins » qui compte une vingtaine d’acteurs agissant sur le territoire valentinois dans le domaine de la prévention, de l’information, du dépistage et du soin. Ce travail en partenariat consiste à définir ensemble les actions de sensibilisation et de promotion du dépistage des cancers féminins pouvant être menées et de sensibiliser les personnes relais en matière d’information et d’orientation du public sur les questions sur ce type de dépistage.

    Ma mission est de mettre en relation les partenaires et de coordonner la campagne annuelle Octobre rose. Ce mois de sensibilisation au dépistage organisé du cancer du sein permet de valoriser les actions d’information, d’échanges et de sensibilisation menées par les partenaires et bénévoles.

    Cette année, une programmation riche est de nouveau proposée aux Valentinois.
    Retrouvez toutes les informations et le programme complet.

  • Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ?

    La polyvalence, la variété des missions qui me sont confiées, la relative autonomie, le contact, l’animation de réseaux de partenaires pluridisciplinaires, la conduite de projets, l’émission de nouvelles propositions sont à mes yeux des facteurs de motivation.

    C'est également un enrichissement permanent. La participation aux enjeux de santé publique (prévention des cancers féminins du sein et des comportements à risques) est motivante.

  • Selon vous, quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour faire ce métier ?

    Les qualités sont multiples car les missions sont variées.

    Il est nécessaire d'avoir une aisance rédactionnelle, le sens des responsabilités et une capacité d'adaptation. Des connaissances en conduite et gestion de projets sont également importantes. 

    Enfin, il est aussi essentiel d'être force de proposition.

Actualités de la Maison Relais Santé

Apprenons à vivre avec une maladie chronique

Du 11 au 25 octobre
Cycle de 4 ateliers animés par une diététicienne autour de l’équilibre alimentaire et des idées reçues en matière de nutrition.

  • Les lundis, de 10 h à 11 h 30
  • Inscription : 04 75 79 22 11 - maison.relais.sante @ mairie-valence.fr

Table ronde : santé mentale et droit au travail, rien sur moi, sans moi

Jeudi 14 octobre
Rencontres et échanges pour mieux comprendre les enjeux du travail pour les personnes en souffrance psychique : inclusion, déstigmatisation, compensations, aménagements, apprentissages, limites, …

  • Au Pôle santé de la Ville – 4 rue du Clos Gaillard
  • Entrée libre et gratuite
  • De 15 h 30 à 17 h : table ronde
  • De 17 h à 18 h : échange en petits groupes

Retrouvez également

  • Tous les lundis matin, une activité physique adaptée ouverte aux personnes souffrant de la maladie d’Huntington animée par Appui Santé 26-07 et proposée par « Huntington France »
  • Une permanence proposée les 2e et 4e jeudis du mois, de 18 h à 20 h par Alcool assistance.
  • Une matériau-thèque proposée par l’association Planète autisme, le 2e jeudi du mois, de 9 h à 11 h 30 et une permanence, le même jour de 17 h à 19 h.
  • Actiom propose également de recevoir les usagers le mercredi matin, sur rendez-vous, pour les guider dans le choix d’une mutuelle santé.

D’autres associations ou réseaux de santé comme PréORéPPOP (Prévention et prise en charge des enfants et adolescents en surpoids ou en obésité) restent présents pour des accueils individuels sur rendez-vous.

Compte tenu des contraintes sanitaires à adapter régulièrement, il est préférable de prendre contact avec la MRS pour les nouvelles demandes.

04 75 79 22 11 - maison.relais.sante @ mairie-valence.fr